Depuis 2009, la SGDN fournit son expertise technique à Ontario Power Generation (OPG) dans le but de l’aider à obtenir les approbations réglementaires nécessaires à la mise en oeuvre de son projet de dépôt géologique en profondeur (DGP).

OPG est le propriétaire, le détenteur de permis et l’exploitant du DGP proposé. Si elle est approuvée, l’installation sera construite sur le site nucléaire de Bruce, dans la municipalité de Kincardine, et sera conçue pour accueillir des déchets de faible et moyenne activité. Le site ne pourra servir à stocker du combustible nucléaire irradié.

La confiance accordée par OPG à la SGDN confirme sa compétence technique unique dans le domaine des dépôts. Ce travail ne fait pas partie du mandat premier de la SGDN, qui est de mettre en oeuvre la Gestion adaptative progressive (GAP), le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié. Cependant, il permettra à la SGDN de renforcer ses capacités organisationnelles et son aptitude à mettre en oeuvre la GAP.

Au sujet du soutien fourni par la SGDN

La SGDN a mis au point la conception préliminaire du DGP. Nous avons réalisé des études exhaustives dans les domaines de la géoscience, de la conception et de l’ingénierie, de l’évaluation de la sûreté ainsi que de l’évaluation environnementale. Ce travail, qui a fait l’objet de 46 Rapports de DGP, a été effectué en appui à la demande de permis présentée en 2011 par OPG.

De 2011 à 2014, en association avec OPG et des sous-traitants, nous avons répondu à 585 demandes d’information et participé à trois séances d’information publiques. Les experts de la SGDN ont aussi offert des présentations et répondu à des questions dans le cadre des 33 jours d’audiences publiques pour le DGP qui se sont déroulés en 2013 et 2014.

Si OPG réussit à obtenir son permis de préparation du site et de construction de l’installation, la SGDN dirigera la phase de conception et de construction du DGP. Une fois celui-ci construit, OPG en assumera l’exploitation.