En juin 2007, le gouvernement du Canada a choisi la Gestion adaptative progressive (GAP) comme plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié. La SGDN est maintenant responsable de la mise en oeuvre de ce plan.

La SGDN publie une mise à jour annuelle du plan, intitulée Mise en oeuvre de la Gestion adaptative progressive. Le plus récent plan de mise en oeuvre est maintenant disponible au public.

Les commentaires sur le plan sont les bienvenus jusqu’au 20 juillet 2018. Le plan de mise en oeuvre de l’année prochaine sera mis à jour pour refléter les commentaires reçus du public ainsi que les développements les plus récents.

La GAP est conçue pour être mise en oeuvre par étapes sur plusieurs décennies. Nous examinons, renforçons et remanions continuellement le plan en tenant compte des nouvelles informations que nous obtenons, des indications et des orientations transmises par les collectivités, des progrès scientifiques et techniques récents, des commentaires du public, des enseignements du savoir autochtone, de l’évolution des valeurs de la société et des changements apportés aux politiques publiques.

Nous continuerons de cerner nos efforts au cours des cinq prochaines années sur l’identification d’un site de prédilection pour le projet, tout en assurant la sécurité de la population et de l’environnement sur le long terme.

Objectifs stratégiques (2018–2022)

La SGDN :

  • Édifiera des relations durables à long terme avec les Canadiens et les peuples autochtones du Canada intéressés et sollicitera leur participation à l’établissement des orientations futures d’une gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. La SGDN continuera d’adapter les plans de gestion pour le combustible nucléaire irradié en tenant compte des nouvelles attentes et valeurs sociétales, des enseignements du savoir autochtone et des changements dans les politiques publiques;
  • Travaillera en collaboration avec les collectivités à la mise en oeuvre du processus qui permettra de choisir un site propice et sûr, au sein d’une région ayant un hôte informé et consentant, où établir le dépôt géologique en profondeur et le Centre d’expertise;
  • Mettra à l’épreuve le système de barrières ouvragées (SBO) pour démontrer qu’il répond aux exigences de sûreté et qu’il peut être produit de manière efficace et efficiente;

  • Poursuivra la planification et le renforcement des capacités en vue de la construction et de l’exploitation du dépôt géologique en profondeur et du Centre d’expertise associé;
  • Améliorera continuellement ses connaissances techniques en collaboration avec des universités et des partenaires étrangers et adaptera ses plans conformément aux meilleures pratiques internationales;
  • Établira des plans de transport du combustible nucléaire irradié qui seront sûrs, sécuritaires et socialement acceptables;
  • Fera en sorte que les fonds nécessaires à la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien soient disponibles;

  • Maintiendra une structure de gouvernance responsable qui permettra au public canadien d’avoir confiance dans ses travaux.