La SGDN renseigne le Comité d’Ignace sur les installations techniques de la GAP planifiées

Cette photo montre Derek Wilson de la SGDN faisant une présentation au Comité de liaison communautaire nucléaire d’Ignace.

Derek Wilson, de la SGDN, fournit une mise à jour technique au Comité de liaison communautaire nucléaire d’Ignace.

Derek Wilson, le vice-président responsable de la Conception et de la Construction à la SGDN, a fourni une mise à jour sur les aspects techniques de la Gestion adaptative progressive (GAP) au Comité de liaison communautaire nucléaire d’Ignace lors de la réunion du mois de mars. M. Wilson a fait état de l’éventail possible des installations qui seront associées au projet.

« Ce projet ne se limite pas seulement au dépôt géologique en profondeur, a déclaré M. Wilson. Plusieurs des éléments associés, comme le Centre d’expertise, doivent être mis en service des années avant que la construction du dépôt débute. »

Dans son exposé, M. Wilson a décrit le Centre d’expertise, un des éléments du projet. Une fois le site de prédilection déterminé, l’installation serait construite afin de poursuivre la mise au point et la démonstration des équipements et des procédés qui seraient utilisés au cours de l’exploitation du dépôt. Elle permettrait aussi de soutenir les activités de caractérisation du site, de recherche environnementale et sociale et d’engagement.

Il a également décrit l’éventail des installations qui seront associées au projet, notamment pour la possible fabrication des conteneurs de combustible nucléaire irradié qui seront ultimement stockés dans le dépôt.

Au cours des prochains mois, M. Wilson doit rencontrer tous les comités de liaison communautaires des collectivités participant au processus de sélection d’un site.

Description d’un dépôt géologique en profondeur et d’un Centre d’expertise pour le combustible nucléaire irradié canadien