La SGDN est présente à l’ANC2018, à Ottawa, pour promouvoir le plan canadien

L
La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est à Ottawa du 21 au 23 février pour participer à l’ANC2018, la conférence annuelle de l’industrie nucléaire organisée par l’Association nucléaire canadienne (ANC). 

La SGDN travaille actuellement à la mise en œuvre du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. Ce plan exige que le combustible irradié soit confiné et isolé en toute sûreté dans un dépôt géologique en profondeur, une solution conforme aux meilleures pratiques internationales.

Les visiteurs qui passent au kiosque de la SGDN, au deuxième niveau de l’hôtel Westin, peuvent se renseigner sur les progrès qu’elle a réalisés récemment dans la sélection d’un site pour un dépôt géologique en profondeur, y compris sur ses travaux d’examen et d’étude maintenant concentrés sur cinq secteurs, sur le forage de son tout premier trou de sonde pour examiner des échantillons rocheux et sur ses efforts visant à mettre en application les idéaux de sa politique sur le savoir autochtone, une première du genre en Amérique du Nord. 

Bob Watts, vice-président aux relations avec les Autochtones à la SGDN, fera partie, le jeudi 22 février, du panel « Nouvelle génération : diversité ». La SGDN s’est engagée à intégrer le savoir autochtone dans le processus de sélection d’un site.

Les participants à l’ANC2018, qui se tient dans la capitale nationale, sont invités à visiter le kiosque de la SGDN et à en apprendre davantage sur le plan canadien et sur les faits récents qui s’y rapportent.