La SGDN et Huron-Kinloss encouragent l'intérêt dans les sciences et la technologie à travers la robotique

Cette photo montre cinq filles de 7e et 8e années, l

De la gauche : Paige Stevenson, Sabrina Ruetz, Lola Johnston, Shawna Schuit et Haley Brough s'alignent avec des robots créés par leurs classes de 7e et 8e années de l'école secondaire F. E. Madill à Wingham, Ont., explorant les sciences et la technologie avec leurs camarades robotiques.

Les étudiants de 7et 8années de l'école secondaire F. E. Madill à Wingham ont récemment reçu cinq trousses robotiques EV3 grâce à un programme de financement dirigé par le Comité consultatif communautaire de Huron-Kinloss sur les déchets nucléaires.

Le comité administre le financement de telles initiatives dans le cadre de son travail avec la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) pour en apprendre davantage sur le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié.

La troisième génération de trousses robotiques LEGO (d'où EV3 – l'évolution du produit) ont permis aux étudiants de bâtir, de programmer et de commander leurs propres robots LEGO. Les robots peuvent effectuer des manoeuvres et des tâches spécifiques, y compris la conduite, la marche et la rotation. Les étudiants sélectionnés ont emmené leur technologie à une rencontre où ils se sont affrontés pour démontrer leurs compétences à commander leurs robots pour accomplir une tâche spécifique qui était la même pour tout le monde.

L'enseignant Jamie Hallman, qui utilise les trousses robotiques dans le cadre du curriculum, a souligné les avantages d'apprentissages de ces outils très techniques. « J'arrive pas à croire à quel point l'introduction de cette unité a augmenté l'attention, la concentration, la résolution de problèmes et la créativité dans les classes », a-t-il déclaré. En ce qui en est pour les étudiants, plusieurs ont souligné que c'était difficile, mais beaucoup de plaisir.

Le programme des Premiers investissements en éducation et en formation des compétences est soutenu financièrement par la SGDN et administré par Huron-Kinloss. Il permet de soutenir l'éducation et la formation de compétences pour les résidents de Huron-Kinloss et fournit un financement pour les jeunes mettant l'emphase sur des initiatives d'apprentissages qui portent sur les matières STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques).