Prix du mérite environnemental décerné à la SGDN

Cette photo montre Don Farrell, du Pine River Watershed Initiative Network, et Paul Austin, de la Société de gestion des déchets nucléaires.

Le Pine River Watershed Initiative Network (PRWIN) a récemment annoncé les lauréats de ses prix pour l’année 2018. On aperçoit sur la photo Don Farrell (à gauche), directeur et superviseur de projets au PRWIN, et Paul Austin, responsable des relations à la SGDN.

Le Pine River Watershed Initiative Network (PRWIN) a récemment décerné ses prix du mérite environnemental pour l’année 2018 lors de la foire automnale de Ripley-Huron. La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) comptait parmi les cinq lauréats de ces prix, qui sont attribués à des bénévoles, des propriétaires fonciers, des entreprises et des jeunes qui ont aidé le PRWIN à accomplir sa mission en faveur de la qualité de l’eau et de la santé de l’écosystème du bassin versant de la rivière Pine.

 

« La SGDN est heureuse de s’associer au PRWIN et de soutenir ses nombreuses initiatives locales, qui aident à préserver la santé de nos lacs et de nos rivières. La SGDN accorde une priorité absolue à la protection des gens et de l’environnement, ce qui inclut la protection de l’eau », a souligné Paul Austin, responsable des relations à la SGDN.

 

« Le PRWIN accomplit un travail formidable pour la collectivité et a gagné la confiance et le respect des résidents de la région. La SGDN est fière de l’aider à accomplir sa mission de veiller à la santé du réseau hydrologique et d’améliorer la qualité de l’eau du bassin versant entier de la rivière Pine et du lac Huron. »

 

Au cours des 15 dernières années, le PRWIN s’est associé avec des propriétaires fonciers et des pourvoyeurs de fonds pour mettre en oeuvre des projets sur le terrain qui améliorent l’habitat et la qualité de l’eau du bassin versant de la rivière Pine, situé sur la rive est du lac Huron.

 

« En 2015, nous sommes entrés dans les bureaux de la SGDN, au coin des rues Huron et Jessie, et Paul Austin nous a accueillis à bras ouverts. Nous avons longuement parlé de la mission de notre organisation, de nos projets sur le terrain et de nos programmes », a relaté Penny Faragher Robertson, coordinatrice par intérim au PRWIN.

 

« Depuis, la SGDN a aidé à financer de nombreuses sorties éducatives de groupes scolaires locaux vers la Zone d’étude environnementale McLarty, notre Programme de remplacement des frênes par des arbres en pot, qui s’adresse aux riverains, et notre populaire programme de don de semis, a ajouté Mme Faragher Robertson. Sans la contribution apportée par la SGDN au cours des trois dernières années, nous n’aurions pas réussi à offrir tous ces programmes à la collectivité. »

 

Une des exigences fondamentales du programme de la Gestion adaptative progressive de la SGDN – l’approche canadienne pour la gestion sûre du combustible nucléaire irradié – est de protéger les gens et l’environnement, ce qui inclut les Grands Lacs et les autres sources d’eau.