Investir dans l’avenir : Le Mamawmatawa Holistic Education Centre et la Josie Bluff Memorial Christian School

De gauche à droite : Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN, Esther Ferris, enseignante et directrice à la Josie Bluff Memorial Christian School, et Cheryl Fort, mairesse de Hornepayne, à la Josie Bluff Memorial Christian School.

De gauche à droite : Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN, Esther Ferris, enseignante et directrice à la Josie Bluff Memorial Christian School, et Cheryl Fort, mairesse de Hornepayne, à la Josie Bluff Memorial Christian School.

Des jeunes de la Première Nation de Constance Lake en apprennent davantage sur les métiers spécialisés et sur le plan canadien grâce au soutien de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN).

 

Des élèves et le personnel du Mamawmatawa Holistic Education Centre (MHEC) ont récemment participé au Salon de l’emploi et des métiers à Mississauga.

 

Au cours de leur voyage, les élèves ont également visité l’installation de mise à l’épreuve de la SGDN à Oakville. Les 16 jeunes du secondaire ont eu une expérience directe et ont acquis une meilleure compréhension du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. Le voyage a été rendu possible grâce à une subvention de 3000 $ de la SGDN.

 

« J’ai eu beaucoup de plaisir à visiter le site de la SGDN. C’était très intéressant de savoir pendant combien de temps les choses peuvent demeurer radioactives. Nous avons même pu voir toutes les différentes machines avec lesquelles ils travaillent. L’expérience a été fantastique et j’ai beaucoup apprécié », a dit Lavron Sutherland, un élève du MHEC.

 

« Ce fut une occasion formidable pour les élèves et le personnel de voir de près ce qui se passe et ce qui surviendra dans le futur avec ce processus de stockage des déchets nucléaires. Ils ont aussi pris connaissance des diverses possibilités d’emploi qui s’ouvriront à eux, ce qui est important pour les élèves, leurs carrières et les générations futures », a dit Stephanie Sutherland, directrice du MHEC.

 

En amont du voyage de l’école à Mississauga et à Oakville, Laurie Swami, la présidente et chef de la direction de la SGDN, a rendu visite au MHEC et à la Josie Bluff Memorial Christian School (JBMCS).

 

Des élèves de la Première Nation de Constance Lake acquièrent de nouveaux outils divertissants et interactifs pour apprendre les STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques)

 

La SGDN soutient également un programme de robotique à la JBMCS en versant plus de 6500 $ pour l’achat d’ensembles de robotique LEGO et de quatre tablettes iPad. Mme Swami a annoncé la subvention lors d’une récente visite.

 

« Nous sommes fiers de continuer d’investir dans l’avenir en soutenant la formation, l’éducation et d’autres activités de renforcement des capacités. Cela comprend des initiatives scientifiques destinées à préparer les jeunes à entreprendre des carrières dans des domaines scientifiques, y compris dans l’industrie nucléaire », a dit Mme Swami.

 

« Merci à la SGDN pour la généreuse subvention qu’elle a accordée à notre école. Nos élèves (27) sont très enthousiasmés et ont hâte de se lancer dans le nouveau programme de robotique que nous mettrons bientôt sur pied, a souligné Esther Ferris, enseignante et directrice à l’école. Je crois que ce programme est important pour notre école, puisqu’il favorisera l’apprentissage des matières comme les sciences et la technologie. Il pourrait aussi susciter chez les jeunes un intérêt pour une future carrière dans ces domaines. Miigwetch!”

 

La Première Nation de Constance Lake est une des nombreuses collectivités autochtones qui participent activement à des activités d’apprentissage sur le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. La SGDN est résolument engagée à conjuguer le savoir autochtone et la science occidentale et à créer des relations constructives et fondées sur le respect avec les collectivités autochtones.