La SGDN et Launch Pad s’associent pour élargir les possibilités pour les jeunes de Huron-Kinloss et de South Bruce

De la gauche : Andrea Rideout, responsable de l’apprentissage expérientiel au Bluewater District School Board; Jocelyn Auger, conseiller en leadership éducationnel lié à l’apprentissage expérientiel au Bruce-Grey Catholic District School Board; Elyse Dewar, coordonnatrice du comité consultatif communautaire sur les déchets nucléaires de Huron-Kinloss; Mary Rose Walden, chef de l’administration de Huron-Kinloss; Emily Morrison, directrice générale de Launch Pad; Cherie Leslie, conseillère principale en matière de concertation à la SGDN; Vivian Kennedy, coordonnatrice du comité de liaison communautaire de South Bruce; et Mike Niesen, conseillerd de South Bruce.

De la gauche : Andrea Rideout, responsable de l’apprentissage expérientiel au Bluewater District School Board; Jocelyn Auger, conseiller en leadership éducationnel lié à l’apprentissage expérientiel au Bruce-Grey Catholic District School Board; Elyse Dewar, coordonnatrice du comité consultatif communautaire sur les déchets nucléaires de Huron-Kinloss; Mary Rose Walden, chef de l’administration de Huron-Kinloss; Emily Morrison, directrice générale de Launch Pad; Cherie Leslie, conseillère principale en matière de concertation à la SGDN; Vivian Kennedy, coordonnatrice du comité de liaison communautaire de South Bruce; et Mike Niesen, conseillerd de South Bruce.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a récemment établi un partenariat avec le Launch Pad Youth Activity & Technology Centre à Hanover, en Ont., afin d’élargir les possibilités pour les jeunes de Huron-Kinloss et de South Bruce. Launch Pad est un centre de développement des compétences pour les jeunes de 12 à 18 ans. Le financement permettra aux écoles locales de profiter des programmes offerts par Launch Pad et encouragera les jeunes à améliorer leurs compétences et à profiter des possibilités d’emploi locales.

 

« Ce financement nous permettra de continuer d’investir dans les jeunes de la région, de leur permettre d’explorer leur curiosité et d’acquérir des compétences, et de faire carrière dans notre collectivité », a déclaré Emily Morrison, directrice générale de Launch Pad.

 

L’investissement de 5000 $ permettra de réduire les frais de programme que doivent payer les jeunes de Huron-Kinloss et de South Bruce pour visiter le centre et explorer les programmes de développement des compétences de Launch Pad. L’installation de 6000 pieds carrés comprend une cuisine commerciale, un laboratoire de soudage, une installation de travail du bois et un laboratoire de médias numériques.

 

« Nous sommes fiers de pouvoir travailler avec la SGDN pour appuyer une cause aussi louable. Nous avons la chance d’avoir le Launch Pad, qui offre à nos jeunes des occasions d’apprentissage pratique auxquelles ils n’auraient peut-être pas accès autrement », a déclaré Jim Gowland, président du Comité de liaison communautaire de South Bruce.

 

Cet investissement a été financé dans le cadre du programme des Premiers investissements en éducation et en formation des compétences de la SGDN. Ce programme est financé par la SGDN et administré par Huron-Kinloss et South Bruce. Il offre la capacité de soutenir l’éducation et la formation professionnelle des résidents de Huron-Kinloss et de South Bruce, ainsi que du financement pour les jeunes en mettant l’accent sur les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques.

 

« Il s’agit d’une occasion fantastique pour nos jeunes et d’une autre façon de les aider à s’intéresser aux métiers spécialisés, a déclaré Mitch Twolan, maire de Huron-Kinloss. Il est impératif que nous maintenions les liens entre nos jeunes et notre collectivité afin que les régions rurales demeurent dynamiques et vivantes. »

 

« Alors que nous continuons d’explorer le plan canadien pour la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié, cet investissement continuera de favoriser et de soutenir les possibilités pour les jeunes de nos collectivités hôtes potentielles », a déclaré Cherie Leslie, conseillère principale en matière de concertation à la SGDN.