Communiqué de presse : La SGDN invitée à diriger l'élaboration d'une stratégie intégrée de gestion des déchets radioactifs pour le Canada

Passons à l’étape suivante: Dans le cadre de la revue des déchets radioactifs du Canada

Une stratégie intégrée de gestion des déchets radioactifs - dans le cadre de la revue des déchets radioactifs du Canada.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) pilotera l’élaboration d’une stratégie intégrée de gestion des déchets radioactifs à la demande de l’honorable Seamus O’Regan, ministre des Ressources naturelles du Canada. Cette mission lui a été confiée dans le cadre de l’examen de la politique de gestion des déchets radioactifs du gouvernement du Canada. La décision a été prise en considérant les quelque 20 années d'expertise que la SGDN a accumulées dans le domaine de la concertation avec les Canadiens et les Autochtones en ce qui concerne la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié.

« Il s’agit d’une tâche importante et nous avons hâte de mettre à profit notre expertise et de fournir des recommandations éclairées et pratiques au gouvernement du Canada sur une stratégie plus exhaustive de gestion des déchets radioactifs de faible et moyenne activité », a déclaré Mme Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN. « Je tiens à remercier le ministre O’Regan d’avoir fait confiance à la SGDN pour diriger ce processus. » 

Tous les déchets radioactifs de faible et moyenne activité du Canada sont actuellement gérés de manière sûre dans des installations de stockage temporaires. Une stratégie intégrée garantira que leur gestion à long terme restera conforme aux meilleures pratiques internationales. L’élaboration de cette stratégie s’appuiera sur le travail de planification des déchets radioactifs précédemment réalisé, et représentera une prochaine étape pour cerner et combler les lacunes actuelles et pour trouver une solution plus durable, pour l’avenir.

« Pendant plus de 50 ans, la technologie nucléaire canadienne a fait partie de nos vies – alimentant nos foyers, rendant possibles des traitements médicaux qui ont sauvé des vies et contribuant à la salubrité des aliments que nous consommons », a souligné Karine Glenn, directrice du projet stratégique à la SGDN. « Je suis persuadée que ce processus en sera un de dialogue éclairé et équilibré sur ce que nous devons faire pour protéger les gens et l’environnement contre les risques que continueront de poser ces matières longtemps après que nous ne serons plus là. » 

De plus amples renseignements sur le processus de concertation seront fournis au cours des prochaines semaines. La SGDN offrira aux personnes et organisations intéressées divers moyens de participer qui tiendront compte des directives émises par la santé publique concernant la pandémie de la COVID-19. Pour recevoir des mises à jour, veuillez vous inscrire à l'adresse nwmo.ca/plandechetsradioactifs.

Liens connexes

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) met en oeuvre le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. La Société a été créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire. Ontario Power Generation, Énergie NB et Hydro-Québec, les membres fondateurs de la SGDN, ainsi qu’Énergie atomique du Canada limitée, financent les activités de la Société. La SGDN agit à titre d’organisme à but non lucratif et son mandat lui a été confié en vertu de la Loi sur les déchets de combustible nucléaire, une loi fédérale.

Pour plus d’informations :

Bradley Hammond
Directeur des relations avec les médias et les parties prenantes
SGDN
bhammond@nwmo.ca
647.259.5544