La SGDN investit près de 200 000 $ pour lutter contre l’insécurité alimentaire en Ontario

Woman in front of food bank

Yvonne Romas de la banque alimentaire Ignace sait que ce don aidera à fournir des milliers de repas aux personnes dans le besoin.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) versera près de 200 000 $ pour soutenir des collectivités et des banques alimentaires en Ontario. Ces fonds aideront les programmes d’alimentation d’urgence à offrir de la nourriture pendant la pandémie à des familles avec enfants, à des aînés et à d’autres Canadiens et Autochtones. Lorsque la COVID-19 est apparue, la demande en services de banques alimentaires en Ontario par de nouveaux visiteurs a augmenté de 26 % du mois de mars au mois de juin 2020, selon le Hunger Report (Rapport sur la faim) de Feed Ontario.

« L’insécurité alimentaire est un problème préoccupant partout au Canada, particulièrement pendant cette pandémie mondiale », souligne Lisa Frizzell, vice-présidente des relations avec les parties prenantes à la SGDN. « Ce don va permettre d’offrir des dizaines de milliers de repas à ceux qui en ont le plus besoin. Nous avons tous un rôle à jouer pour aider les gens vulnérables et nous apportons notre contribution à la SGDN en nous associant avec des organisations canadiennes et autochtones des régions où nous travaillons pour fournir un soutien direct. »

Ce don soutiendra :

  • 14 banques alimentaires locales et régionales des régions d'Ignace, de South Bruce et des environs;
  • des collectivités des Premières Nations et métisses et cinq Centres d’amitié autochtones qui fournissent de la nourriture et des services de soutien aux membres de ces collectivités;
  • les programmes de soutien d’urgence COVID-19 des étudiants de l'Université Lakehead et du Confederation College;
  • les paniers de soins aux aînés pour les personnes âgées de la municipalité de South Bruce;
  • le refuge pour femmes du comté de Bruce et de Grey pour les personnes dans le besoin;
  • les Youth Wellness Kits pour répondre aux besoins des enfants et adolescents de Dryden.

La SGDN versera également 16 500 $ en soutien à plusieurs programmes de paniers de Noël dans des collectivités des Premières Nations avec lesquelles elle travaille pour contribuer à égayer un peu plus le temps des fêtes.


« Ce généreux don permettra à la Rural Cupboard Food Bank de continuer d’offrir des aliments nutritifs aux particuliers et aux familles », indique Mark Halabecki, président de cette banque alimentaire qui dessert les collectivités rurales des environs de Thunder Bay. « Puisque notre zone de desserte est très vaste – elle s’étend de la frontière américaine, au sud, à Pass Lake au nord-est et à Upsala à l’ouest – ce don nous aidera à faire en sorte qu’aucune personne n’aura à souffrir de la faim dans ces collectivités rurales. »

Ces derniers dons s’ajoutent à une série d’initiatives prises par la SGDN en réponse à la pandémie de la COVID-19. En 2020, l’organisation a activement soutenu plusieurs collectivités municipales et autochtones des régions hôtes potentielles. Récemment, la SGDN a versé 15 000 $ en don pour soutenir les programmes alimentaires de Roots to Harvest dans le Nord-ouest de l’Ontario. Dans la région de South Bruce, la SGDN a fait des dons à l’organisme WES for Youth pour soutenir des services de consultation en ligne pour les jeunes de la région de Walkerton s’est associée à d’autres groupe de l’industrie pour soutenir la distribution de désinfectant pour les mains aux banques alimentaires.

Plus tôt cette année, la SGDN a fait un don de 50 000 $ au Bureau de santé du Nord-Ouest de l’Ontario pour l’aider à soutenir les personnes qui en ont le plus besoin en cette période difficile. La SGDN a également soutenu la Kenora District Municipal Association au début de la pandémie en l’aidant à établir un lien de communication fiable et sécuritaire entre les collectivités de la région en cette période difficile. Pour aider les organisations à obtenir des masques et du désinfectant pour les mains, la SGDN a fait un don de 15 000 dollars à la Chambre de commerce de Thunder Bay, qui a soutenu la distribution de ces articles dans les petites entreprises et autres organisations de Thunder Bay. Une imprimante 3D donnée par la SGDN à la Bibliothèque publique du comté de Bruce a déjà été mise à bon usage pour produire des « protège-oreilles » qui rendent le port du masque plus confortable pour les travailleurs de première ligne. L’organisation a également donné des masques au Centre d’accès aux services de santé pour les Autochtones Anishnawbe Health Toronto et fait un don ponctuel de 2 500 $ à la Regional Food Distribution Association de Thunder Bay pour l’aider à acheter des aliments nutritifs pour les groupes vulnérables.