Déclaration de la SGDN concernant les études continues d’OPG sur le DGP

Le ministre fédéral de l’Environnement et du Changement climatique a formellement exigé de plus amples renseignements d’Ontario Power Generation (OPG) concernant son projet de dépôt géologique en profondeur pour les déchets de faible et moyenne activité. La demande fait suite à un rapport présenté par une Commission d’examen conjoint en mai 2015 après qu’elle ait évalué le projet proposé pendant plus de deux ans.

Cette demande de renseignements n’affecte pas les travaux de la SGDN en ce qui a trait au processus de sélection d’un site pour la Gestion adaptative progressive (GAP), le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. 

Le processus de sélection d’un site pour un dépôt de combustible nucléaire irradié se poursuit activement dans les régions à l’étude associées à neuf collectivités en Ontario. Nous prévoyons qu’il faudra plusieurs années d’études pour évaluer si les sites de ces régions sont aptes à répondre aux strictes exigences du projet en ce qui concerne la sûreté technique, ainsi que du fait qu’il faudra se situer au sein d’un hôte informé et consentant.

Parmi les études exigées, le ministre a demandé de plus amples renseignements sur les effets cumulatifs potentiels associés à la GAP si elle devait être située à proximité du dépôt proposé d’OPG pour les déchets de faible et moyenne activité. Nous soutiendrons la préparation de ces informations tel que requis.