Déclaration de la SGDN sur l'article du Toronto Star

J’ai lu avec intérêt votre récente chronique sur le plan de gestion du combustible nucléaire irradié canadien. 
 
Je souhaiterais par la présente donner à vos lecteurs une idée juste de la relation que nous entretenons avec les collectivités hôtes potentielles. 
 
Nous soutenons les communautés qui ont pris l’initiative de faire avancer ce projet en couvrant les coûts associés à leur participation. En tant que bonne entreprise citoyenne, nous contribuons également au bien-être des communautés et investissons dans le développement des compétences, l’éducation et le renforcement des capacités locales. 
 
Le projet n’ira de l’avant que dans une région associée à des hôtes informés et consentants. Les résidents des municipalités et des collectivités autochtones des environs immédiats doivent comprendre ce qu’il implique d’accueillir le projet et doivent accepter sa venue pour qu’il soit réalisé près de chez eux. 
 
Le projet est sûr, conforme aux meilleures pratiques internationales et créera des emplois stables, des investissements locaux et des opportunités à long terme pour des générations à venir. 
 
Pour en savoir plus : nwmo.ca.  
 
Laurie Swami
Présidente et chef de la direction, Société de gestion des déchets nucléaires