La Gestion adaptative progressive (GAP) constitue le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié. Elle prévoit le confinement et l’isolement du combustible irradié canadien sur un nouveau site de dépôt. La GAP est conçue pour être mise en oeuvre en six phases:

  • Sélection d’un site et approbation réglementaire
  • Préparation du site et construction des installations
  • Exploitation
  • Surveillance prolongée
  • Déclassement et fermeture
  • Surveillance post-fermeture

La SGDN a lancé le processus de sélection d’un site en mai 2010. Le processus de sélection d’un site et d’obtention des approbations réglementaires requises prendra plusieurs années. Cette phase sera suivie par une phase de construction des installations qui devrait durer approximativement 10 ans.

Les opérations de transport, de manutention et de mise en place dans le dépôt du combustible irradié s’effectueront sur une période d’approximativement 40 ans ou plus, selon la quantité de combustible irradié à gérer. Par la suite, le dépôt sera surveillé pendant une longue période, avant d’être déclassé et fermé. Il fera ensuite l’objet d’une surveillance post-fermeture.