Conférence NWMDER 2019 de la SNC : M. Ben Belfadhel, de la SGDN, braque les projecteurs sur la sélection d’un site et les partenariats avec les collectivités

M. Mahrez Ben Belfadhel, vice-président responsable de la sélection d’un site à la SGDN, a partagé la tête d’affiche d’une présentation en plénière sur le choix d’un site de stockage de déchets nucléaires au Canada avec des pairs de Ressources naturelles Canada, d’Ontario Power Generation, des Laboratoires nucléaires canadiens, de la Commission canadienne de sûreté nucléaire et d’Énergie atomique du Canada limitée.

M. Mahrez Ben Belfadhel, vice-président responsable de la sélection d’un site à la SGDN, a partagé la tête d’affiche d’une présentation en plénière sur le choix d’un site de stockage de déchets nucléaires au Canada avec des pairs de Ressources naturelles Canada, d’Ontario Power Generation, des Laboratoires nucléaires canadiens, de la Commission canadienne de sûreté nucléaire et d’Énergie atomique du Canada limitée.

Nous sommes de retour en cette deuxième journée de la conférence sur la Gestion des déchets nucléaires, le déclassement et la restauration environnementale (NWMDER, pour Nuclear Waste Management, Decommissioning and Environmental Restoration), qui se tient à Ottawa, en Ont. Le programme de la journée comprenait des présentations sur un éventail de sujets, dont la concertation avec les collectivités, la gestion du combustible nucléaire irradié et la conception d’un dépôt géologique en profondeur. La portée et la profondeur des échanges qui ont eu lieu témoignaient de la diversité et de l’expertise des centaines de délégués canadiens et étrangers qui se sont joints à nous cette semaine.

 

M. Mahrez Ben Belfadhel, vice-président responsable de la sélection d’un site à la SGDN, a partagé la tête d’affiche d’une présentation en plénière sur le choix d’un site de stockage de déchets nucléaires au Canada avec des pairs de Ressources naturelles Canada, d’Ontario Power Generation, des Laboratoires nucléaires canadiens, de la Commission canadienne de sûreté nucléaire et d’Énergie atomique du Canada limitée. M. Ben Belfadhel est, depuis 10 ans, un chef de file de l’évaluation technique et de la concertation avec les collectivités à la SGDN. Il a fait le point sur le processus de sélection d’un site de la SGDN et a fait part de son expérience acquise en travaillant à gagner l’appui de collectivités partenaires à la mise en oeuvre du plan canadien de gestion du combustible nucléaire irradié.

 

M. Ben Belfadhel a également participé à une séance technique dont le thème était Explorons ensemble la possibilité de créer des partenariats. Il était accompagné sur la scène, plus tôt aujourd’hui, de ses collègues de la SGDN Jo-Ann Facella, Paul Austin, Rachelle Davenport et Norman Sandberg, qui sont tous des experts en concertation avec les collectivités.

 

L’équipe de M. Ben Belfadhel a souligné à quel point il est important de dialoguer de manière ouverte et continue avec ces régions et que ce dialogue est essentiel à la réalisation du mandat de la SGDN. La discussion a fourni aux délégués un portrait détaillé du travail effectué par la SGDN, en collaboration avec nos partenaires municipaux et autochtones, pour faire avancer le plan canadien de gestion du combustible nucléaire irradié.

 

La SGDN travaille actuellement avec cinq régions participant au processus de sélection d’un site et le projet n’ira de l’avant que dans le cadre d’une collaboration mutuelle à sa mise en oeuvre des collectivités intéressées, des collectivités des Premières Nations et métisses et des municipalités environnantes.

 

Demain sera la dernière journée de la conférence NWMDER de cette année et nous serons présents pour récapituler le déroulement des travaux. Revenez-nous donc demain après-midi pour recevoir un compte rendu des travaux.