Des résidents font part de leur connaissance des lieux concernant les sites proposés pour le forage de trous de sonde lors des journées portes ouvertes

La photo montre un visiteur examinant différents forets devant une installation de forage lors des journées portes ouvertes tenues à Huron-Kinloss au mois de novembre.

Un propriétaire de terrain à Huron-Kinloss a eu une occasion pratique d’apprendre davantage sur le forage lors des journées portes ouvertes à Huron-Kinloss, tenues au centre communautaire de Lucknow, les 1er et 2 novembre.

Lors de journées portes ouvertes qui se sont tenues les 1er et 2 novembre à Lucknow, les résidents de Huron-Kinloss et de la région ont eu l’occasion de participer à la planification de la prochaine phase de travail des études d’évaluation préliminaire – le forage initial de trous de sonde.

Le trou de sonde initial ne sera foré qu’à des fins de recherche et le site du forage n’est pas prévu d’accueillir le dépôt. Ces travaux nous permettront de mieux connaître la géologie générale de la collectivité et nous aideront à évaluer l’aptitude potentielle de la région à accueillir en toute sûreté le dépôt géologique en profondeur de combustible nucléaire irradié.

Les résidents présents aux journées portes ouvertes ont pu voir sur une carte les trois sites proposés pour ce forage exploratoire (soit la carrière de gravier de Kinloss, le site d’enfouissement de Kinloss et le parc industriel proposé à Ripley) et faire part de leurs connaissances sur ces endroits, situés sur des terres municipales. Ces commentaires précieux aideront la SGDN et la collectivité à déterminer ensemble un site pour le forage exploratoire de recherche.

La SGDN espère continuer de discuter avec les membres de la collectivité sur les sites de forage proposés pendant le reste de 2016 et en 2017. S’il y a un appui démontré par les activités d’engagement et les préférences de la collectivité, le forage d’un trou de sonde initial pourrait se réaliser plus tard en 2017.