Des représentants canadiens participent à la Conférence internationale sur le stockage géologique

Des participants à la Conférence internationale sur le stockage géologique visitent Bure.

Un moment fort pour beaucoup de participants à la conférence était la visite du Laboratoire de recherche souterrain de Bure, qui est exploité par l’Andra, l’homologue français de la SGDN. Ce centre de recherche est situé à des centaines de mètres sous terre et permet l’étude des formations géologiques.

Paris, France – La SGDN a participé à la Conférence internationale sur le stockage géologique de 2016, tenue par l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’Organisation de coopération et de développement économiques.

Des représentants de la SGDN et des régions participant au processus de sélection d’un site canadien ont assisté à la conférence pour en apprendre davantage sur les meilleures pratiques internationales et l’expérience d’autres juridictions qui prévoient ou qui construisent des dépôts géologiques en profondeur. La conférence a fourni un forum pour les représentants de collectivités canadiennes pour prendre connaissance d’autres perspectives locales et internationales.

La conférence consiste en quatre jours intenses de discussions, d’apprentissage et de collaboration. Elle rassemble des centaines de chercheurs, de techniciens, de géologues et de scientifiques principaux de la communauté internationale sur la gestion des déchets nucléaires.