La journée portes ouvertes à Ignace fournit plus d'avis

Les employés de la SGDN parlent avec des résidents au Centre En savoir plus à Ignace.
Bon nombre de résidents de la région d’Ignace ont participé à la plus récente journée portes ouvertes de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN), tenue au Centre En savoir plus à Ignace, pour faire part de leurs avis quant aux prochaines études géologiques dans cette région.

La prochaine étape consistera à mieux comprendre la géologie locale en étudiant les carottes, prélevées en base du trou de sonde qui sera foré dans cette région. Selon les études techniques et les avis des gens de la région, y compris les collectivités des Premières nations et métisses, un trou de sonde initial sera foré dans une formation rocheuse appelée le batholite de Revell. Pour faire avancer ces travaux, deux autres trous de sonde sont envisagés à proximité du premier, à environ deux kilomètres du trou de sonde initial.

Cette région a été identifiée comme susceptible de satisfaire aux exigences techniques, sécuritaires et sociales pour accueillir un site potentiel de dépôt. À présent, l’organisation est en train de finaliser la planification et le calendrier pour démarrer les travaux. 

Nous continuerons à l’avenir d’engager les résidents de la région, y compris les collectivités des Premières nations et métisses, en apprenant ensemble pour faire avancer le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié.