Un partenariat local donne l’occasion aux élèves de 7e et de 8e année de Grey-Bruce d’explorer les métiers spécialisés

Les élèves de 7e et de 8e année de la Ripley-Huron Community School ont pu prendre connaissance concrètement de ce qu’exigent les métiers spécialisés. Ils ont pris part à des activités interactives, se faisant la main à changer un pneu, opérer de la machinerie lourde et souder des pièces, utilisant divers outils d’apprentissage des STIM et s’amusant à relever des épreuves de dextérité.

Les élèves de 7e et de 8e année de la Ripley-Huron Community School ont pu prendre connaissance concrètement de ce qu’exigent les métiers spécialisés. Ils ont pris part à des activités interactives, se faisant la main à changer un pneu, opérer de la machinerie lourde et souder des pièces, utilisant divers outils d’apprentissage des STIM et s’amusant à relever des épreuves de dextérité.

Les élèves de 7e et de 8e année de la Ripley-Huron Community School ont pu voir de près la nouvelle Remorque de présentation des métiers 2.0 (SOS, pour Skills Opportunities Showcase), qui a été officiellement inaugurée le vendredi 6 décembre. La Remorque SOS 2.0 expose les jeunes des écoles des comtés de Bruce et de Grey aux métiers spécialisés et aux emplois rattachés aux sciences, à la technologie, à l’ingénierie et aux mathématiques (STIM).

 

La Remorque SOS 2.0 est la première dans son genre en Ontario et permettra de faire l’expérience de diverses compétences liées aux métiers spécialisés, telles que le changement d’un pneu, l’opération de machineries lourdes, la coiffure, le soudage, la menuiserie, la cuisine, la maçonnerie et le câblage électrique, ainsi que d’utiliser divers outils d’apprentissage des STIM et de se livrer à des épreuves de dextérité.

 

« Le Programme d’apprentissage pour les jeunes de l’Ontario (PAJO) cherche constamment de nouvelles façons d’aider les jeunes à explorer les métiers spécialisés. La Remorque SOS 2.0 offre des activités pratiques directement aux élèves de 7e et de 8e année qui sont en train de réfléchir aux cours qu’ils suivront à l’école secondaire », indique Dave Barrett, coordinateur/animateur du PAJO.

 

Le PAJO organise plusieurs événements et concours au cours de l’année. Il offre aussi des formations pour que les élèves puissent explorer les possibilités de stage qui s’offrent à eux.

 

« Avec la Remorque SOS 2.0, nous souhaitons proposer aux élèves de 7e et de 8e année une expérience amusante et interactive afin qu’ils poursuivent leurs intérêts dans les domaines STIM au secondaire, se joignent à un programme de Majeure Haute Spécialisation, essaient un placement de stage coopératif et deviennent possiblement, d’ici quelques années, les apprentis que nos entreprises recherchent », a ajouté M. Barrett.

 

L’idée d’un laboratoire éducatif mobile remonte à 2009, lorsque la Commission de planification du marché du travail des Quatre comtés (CPMTQC) avait lancé une initiative semblable.

 

« Nous sommes heureux de lancer cette nouvelle version de la remorque et de continuer de collaborer avec les conseils scolaires et d’autres partenaires locaux en vue de fournir des activités pratiques qui enrichiront l’expérience de nos jeunes qui explorent les possibilités de carrières en demande », a déclaré Gemma Mendez-Smith, directrice générale de la CPMTQC.

 

La Remorque SOS 2.0 visitera les écoles du Conseil scolaire du district de Bluewater et du Conseil scolaire catholique du district de Bruce-Grey. L’initiative devrait rejoindre plus de 20 000 élèves des 50 écoles primaires et des 11 écoles secondaires de la région.

 

Elle a été financée en collaboration par le canton de Huron-Kinloss et la municipalité de South Bruce, qui ont chacun et chacune fourni la somme de 12 500 $. La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a de plus octroyé une somme de 50 000 $ par le biais de notre programme des Premiers investissements en éducation et en formation des compétences (PIEFC). Le programme PIEFC vise à contribuer au bien-être et au renforcement des capacités des collectivités qui participent activement au plan canadien, notamment en soutenant l’éducation et le développement des compétences de leurs résidents. La Remorque SOS 2.0 a été acquise par la CPMTQC.

 

« À la SGDN, nous cherchons toujours des occasions de promouvoir l’étude des métiers spécialisés et des domaines STIM, a indiqué Becky Smith, responsable régionale des communications à la SGDN. Les partenariats sont au coeur de ce que nous faisons et nous sommes ravis de participer à cette initiative aux côtés des conseils scolaires locaux, du PAJO, de la CPMTQC ainsi que des collectivités de Huron-Kinloss et de South Bruce. »