La SGDN reçoit un prix international pour ses communications sur son cheminement vers la réconciliation

Groupe de personnes se tenant la main

La SGDN reçoit un prix international en reconnaissance du travail qu’elle a effectué pour communiquer son cheminement collectif vers la réconciliation.

La SGDN a franchi une nouvelle étape dans notre cheminement collectif vers la réconciliation - nous avons été récompensés par le prix Gold Quill 2020 de l’International Association of Business Communicators (IABC) pour notre travail sur cet important sujet canadien. Le prix sera remis en juin. L’organisation a également obtenu la reconnaissance des Prix OVATION 2020 de la section de Toronto de l’IABC.

Depuis notre création, nous nous efforçons de faire progresser nos relations avec les peuples et les collectivités autochtones et de mieux les comprendre. Nous avons pris des mesures tangibles pour donner suite aux « appels à l’action » lancés dans le rapport de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, qui avait convié le secteur des entreprises à établir des relations respectueuses avec les peuples autochtones. Parmi ces mesures, nous avons adopté une Politique sur le savoir autochtone, publié une Déclaration sur la réconciliation décrivant l’engagement que nous avons pris de promouvoir la réconciliation et, plus récemment, officialisé une Politique sur la réconciliation.

« La plus haute distinction que nous a décernée l’IABC est très importante pour nous – mais cette reconnaissance internationale ne signera pas la fin de nos efforts », a déclaré Bob Watts, vice-président aux relations avec les Autochtones. « En fait, elle viendra appuier l’approche que nous avons prise pour favoriser la réconciliation et renforcer notre engagement à construire, en collaboration, un avenir meilleur fondé sur les droits, l’équité et le bien-être de tous ».

« C’est un honneur pour moi que le travail de notre équipe ait été reconnu parmi de nombreuses autres initiatives louables – nous savons cependant que nous, c’est-à-dire le secteur des entreprises et le Canada en général, devons en faire davantage pour promouvoir la réconciliation. La réception de ce prix contribuera à faire avancer la conversation et, on peut l’espérer, à inspirer d’autres organisations à emboîter le pas », a indiqué Lisa Frizzell, vice-présidente aux relations avec les parties prenantes.

Depuis plus de 40 ans, les prix de la Gold Quill de l’IABC soulignent et récompensent l’excellence des communications stratégiques dans le monde. Gold Quill est le seul programme de récompenses qui honore le dévouement, l'innovation et la passion des communicateurs à l'échelle mondiale. Les prix IABC OVATION célèbrent et promeuvent l'excellence dans les communications à travers la région du Grand Toronto.

Dans son dossier de mise en candidature, la SGDN a souligné la collaboration qui s'est établie entre ses équipes des relations avec les Autochtones et des relations avec les parties prenantes pour lancer deux grandes initiatives organisationnelles – sa Déclaration sur la réconciliation, publiée en 2018, et sa subséquente Politique sur la réconciliation, officialisée en octobre 2019, par laquelle l’organisation s'est engagée à mettre en œuvre une stratégie dont les résultats seront mesurés et déclarés annuellement.

La SGDN a également soumis à l’attention du jury sa série de vidéos Les voix de la réconciliation, qui, au fil d’entrevues avec des Autochtones et des Allochtones, crée une conversation continue qui souligne l’importance de la réconciliation et du plaidoyer de la SGDN pour la création d’un avenir meilleur.

« Alors que nous évaluerons notre stratégie de réconciliation pour l’année 2020 et les années subséquentes, nous continuerons de proclamer et de souligner qu’en visant la réconciliation, nous pourrons construire ensemble un avenir meilleur si nous acceptons de relever les défis qui se posent aujourd’hui », a dit Bob Watts.

La Société de gestion des déchets nucléaires est chargée de mettre en œuvre, en collaboration avec les Canadiens et les peuples autochtones, le plan de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien, et ce, d’une manière qui protégera à la fois les gens et l’environnement. Le plan ne sera mis en œuvre que dans le cadre d’un partenariat avec des hôtes informés et consentants, qui inclura à la fois des municipalités et des collectivités autochtones. La SGDN prévoit pouvoir choisir un site optimal unique pour le dépôt géologique en profondeur de combustible nucléaire irradié d’ici 2023.