Le savoir autochtone est un système de connaissances complexe et sophistiqué, qui s’appuie sur une sagesse et une expérience millénaires et qui se développe et s’élargit constamment en s’enrichissant de l’expérience de chaque génération. En poursuivant la mise en oeuvre du processus de sélection d’un site et en continuant de faire participer les collectivités, nous aurons l’occasion d’apprendre au contact du savoir autochtone local et d’appliquer cet apprentissage aux processus de planification et de décision.

Ces systèmes de connaissances reconnaissent que les gens font partie intégrante de notre mère la Terre et mettent à l’avant-plan les relations réciproques qui existent entre tous les éléments de l’environnement. Le savoir autochtone comprend de précieuses connaissances sur le territoire et l’écologie et sur l’édification et le maintien de rapports fructueux et solides entre les générations, les collectivités et les membres de ces collectivités.

Nous nous appuierons sur les collectivités autochtones et les détenteurs du savoir autochtone locaux des régions entourant les collectivités intéressées pour trouver des façons d’appliquer le savoir autochtone au processus de sélection d’un site tout en veillant à protéger ce savoir. Nous continuerons de faire participer les peuples autochtones sur tous les aspects du plan canadien. Cette collaboration sera éclairée par le Conseil des aînés et des jeunes, un groupe qui conseille la direction de la SGDN.

La Politique sur le savoir autochtone

En reconnaissance du rôle important que joue le savoir autochtone dans la mise en oeuvre de la Gestion adaptative progressive, nous avons créé une Politique sur le savoir autochtone qui aidera à orienter nos travaux.

La Politique sur le savoir autochtone a été créée pour que nous puissions nous appuyer sur un ensemble de principes clairement définis dans nos travaux avec les collectivités et les détenteurs du savoir autochtone.