Le rapport annuel de 2020 de la SGDN célèbre le progrès et la résilience

Rapport annuel de 2020 de la SGDN

Le rapport annuel de 2020 de la SGDN fournit un éclairage sur nos travaux de concertation avec les citoyens, les municipalités et les peuples autochtones pour mettre en oeuvre le plan canadien.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a continué de progresser en 2020 dans la mise en oeuvre du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié, malgré les défis posés par la pandémie mondiale de la COVID-19.

 

Notre rapport annuel de 2020 – Guidée par la science. Ancrée dans le savoir. Résolue à travailler en partenariat. – a été présenté le 25 mars 2021 à l’honorable Seamus O’Regan, ministre des Ressources naturelles du Canada, conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire. Le rapport explique comment nous, la SGDN, nous sommes mobilisés pour maintenir le plan canadien sur la bonne voie et pour soutenir les collectivités avec qui nous travaillons pendant cette période difficile. Il résume les activités menées par la SGDN en 2020 et présente une mise à jour sur les états financiers vérifiés de l’organisation.

 

« Dans notre rapport annuel, nous décrivons comment la SGDN a pu maintenir notre vigoureux élan malgré les défis posés par la pandémie, a indiqué Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN. Tout au long de 2020, nous avons maintenu le cap sur les partenariats avec les collectivités municipales et autochtones de nos deux régions hôtes potentielles restantes. »

 

La SGDN est résolue à inclure les perspectives autochtones dans tous nos travaux et, en 2020, nous avons honoré notre engagement à incorporer le savoir autochtone. Nous avons aussi continué d’appliquer notre Politique sur la réconciliation. Par exemple, nous avons maintenu notre engagement de fournir à tout notre personnel une formation de sensibilisation à la culture autochtone et à la réconciliation. De plus, comme de nombreux enfants ont été à la maison depuis le printemps dernier, nous avons tenu une séance de sensibilisation en ligne auquelle les familles du personnel de la SGDN ont été invitées à participer.

 

Nous avons fait de grands progrès dans nos travaux techniques, amorcé le processus de concertation sur le transport futur du combustible nucléaire irradié et lancé le processus de conception en collaboration de notre programme de surveillance environnementale de référence. Nous avons de plus beaucoup avancé dans l’élaboration et la rédaction des études de cas liées aux deux sites potentiels participant toujours au processus de sélection d’un site en vue de préparer le dossier de sûreté du projet. En outre, nous avons commencé à nous préparer à reprendre nos travaux de forage géotechnique à Ignace et à les amorcer à South Bruce ce printemps.

 

La SGDN a également publié notre plan de mise en oeuvre quinquennal – Mise en oeuvre de la Gestion adaptative progressive 2021 à 2015 – un document évolutif qui décrit nos activités pour les cinq prochaines années. Renseignez-vous sur ce rapport et remplissez le sondage en ligne qui l’accompagne.

 

À propos de la SGDN

 

La SGDN est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

 

Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.