Le plus récent plan de mise en oeuvre de la SGDN entrevoit la période qui suivra la sélection d’un site

Le conteneur de combustible irradié est chargé dans une machine qui fait tourner le conteneur pendant l’application du revêtement de cuivre par projection à froid.

Le plan de mise en oeuvre de la SGDN décrit nos priorités pour les cinq prochaines années, alors que nous poursuivons la mise en oeuvre du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié.

Le nouveau plan stratégique quinquennal de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) prépare le terrain pour les activités que nous entreprendrons au-delà de la période de planification et de sélection d’un site pour le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié.

 

Le rapport, intitulé Mise en oeuvre de la Gestion adaptative progressive 2021 à 2025, est maintenant publié. Les commentaires du public sont essentiels à notre travail et nous invitons les Canadiens et les peuples autochtones à remplir notre sondage en ligne pour contribuer à orienter nos plans au fur et à mesure de leur avancement.

 

Au cours des cinq prochaines années, nous passerons d’une organisation qui planifie la construction d’un dépôt à une organisation qui met en oeuvre ce plan, puisque nous prévoyons choisir un site optimal unique pour le plan canadien en 2023.

 

Une fois le site choisi, nous entreprendrons une nouvelle série d’activités : la mise en oeuvre des accords de partenariat conclus avec les collectivités hôtes; la finalisation du dossier de sûreté pour le site choisi; la préparation de la construction d’un Centre d’expertise; la préparation et le lancement des processus réglementaires; et la préparation du déménagement de nos opérations vers le site choisi.

 

Le plan de mise en oeuvre est un document évolutif, qui est régulièrement évalué et renforcé à la lumière des indications et des orientations transmises par les collectivités, des progrès scientifiques et techniques réalisés, des enseignements du savoir autochtone, de l’évolution des valeurs de la société et des changements apportés aux politiques publiques. Il comprend une section résumant les commentaires que nous avons reçus sur notre précédent plan quinquennal.

 

« Vos commentaires alimentent et éclairent notre travail. Le plan canadien est votre plan, et nous devons savoir ce que les Canadiens et les peuples autochtones en pensent pour déterminer si nous sommes sur la bonne voie, a indiqué Lisa Frizzell, vice-présidente aux communications à la SGDN. Voilà pourquoi nous avons fait en sorte qu’il vous soit plus facile que jamais auparavant de nous faire part de vos réflexions sur notre plan de mise en oeuvre. Un nouveau sondage en ligne est en cours sur notre site Web et nous vous invitons à le remplir. »

 

Nous acceptons les réponses au sondage jusqu’au 11 juin 2021.

 

Le plan de mise en oeuvre est publié en même temps que le rapport annuel de 2020 de la SGDN – Guidée par la science. Ancrée dans le savoir. Résolue à travailler en partenariat.

 

À propos de la SGDN

 

La SGDN est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

 

Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.