La SGDN appuie l’organisme Women’s House Serving Bruce & Grey

People holding a cheque

De gauche à droite : Mary Smith, gestionnaire immobilière à Women’s House Serving Bruce & Grey ; Morgan Murray, soutien administratif — Concertation à la SGDN ; et Jonathan Zettel, responsable régional des communications à la SGDN.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a récemment fait un don de 10 000 dollars à l’organisme Women’s House Serving Bruce & Grey (WHSBG).

« Le don de la SGDN à la Women’s House permettra de venir en aide à certaines des femmes et des familles les plus vulnérables de notre collectivité », souligne Mary Smith, gestionnaire des biens de la WHSBG.

La Women’s House est un organisme caritatif qui fournit des services de protection aux femmes et aux enfants dans le besoin dans toute la région. Ces services comprennent l’offre d’un refuge sûr et temporaire pour les femmes et les enfants, des lignes d’assistance téléphonique ouvertes en tout temps, du counselling local et des groupes de soutien. Récemment, la Women’s House a entrepris la construction d’un nouvel espace dans la cour arrière de son refuge de Kincardine. L’espace extérieur comprend des jardinières, une aire de jeux et un parcours pour chiens clôturé.

« La SGDN continue de soutenir le travail important effectué dans les collectivités avec lesquelles elle travaille », indique Jonathan Zettel, responsable régional des communications de la SGDN pour South Bruce.

La SGDN dispose d'un Programme de commandites et de dons locaux qui soutient les collectivités municipales et autochtones qui participent au processus de sélection d'un site. Cela fait partie de son engagement à laisser les collectivités qui travaillent avec elle en meilleure situation qu’auparavant et à agir comme une bonne entreprise citoyenne.

À propos de la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

 

Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.