La SGDN réitère son engagement à ne gérer que les déchets produits au Canada

Modèle de grappe de combustible nucléaire

La SGDN s'est engagée à ne gérer que le combustible nucléaire irradié canadien et n'importera ni ne gérera de combustible provenant de l'extérieur du pays.

Aujourd’hui, la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) réitère son engagement à ne gérer que le combustible nucléaire irradié produit au Canada.

Avec cette annonce, la SGDN affirme clairement qu’elle ne gérera pas de combustible nucléaire irradié importé d’autres pays, car cela n’est pas conforme à son mandat ni à l’engagement qu’elle a pris envers les Canadiens.

« Avec cetre announce, nous voulons montrer à quel point nous prenons au sérieux nos engagements envers les régions hôtes potentielles et, plus largement, envers les Canadiens et les Autochtones », souligne Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN. « Lorsque nous avons initialement élaboré le plan canadien, nous avons parlé à des milliers de personnes d’un bout à l’autre du pays. Une des choses que nous n’avons cessé d’entendre est que nous ne devrions gérer que le combustible nucléaire irradié canadien. Nous ne dérogerons pas de ce principe. »

La SGDN est un organisme à but non lucratif qui travaille à la mise en oeuvre du plan de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien. En 2023, après une décennie de travaux, la SGDN choisira un site pour un dépôt géologique en profondeur où sera confiné et isolé en toute sûreté le combustible nucléaire irradié canadien. Le plan canadien n’ira de l’avant que dans une région associée à des hôtes informés et consentants, où la municipalité hôte et les collectivités des Premières Nations, métisses et autres de la région travailleront ensemble à sa mise en oeuvre.

L’annonce d’aujourd’hui confirme l’engagement de la SGDN à veiller à ce que le combustible nucléaire irradié produit à l’intérieur de nos frontières soit géré de manière sûre.

Engagement combustible nucléaire irradié

La SGDN est tenue, conformément au mandat qui lui a été confié par le gouvernement du Canada en vertu de la Loi sur les déchets de combustible nucléaire, de mettre en oeuvre le plan de gestion du combustible nucléaire irradié canadien. Son mandat ne lui permet pas d’assumer la responsabilité de déchets nucléaires produits ailleurs dans le monde.

La SGDN n’importera pas, ne gérera pas et ne stockera pas de combustible nucléaire irradié provenant d’autres pays.

La SGDN est résolue à assurer la gestion à long terme du combustible nucléaire irradié canadien et continuera de travailler avec les collectivités en vue de pouvoir choisir un site en 2023.

À propos de la SGDN
 
La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.
 
Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.