La SGDN contribue à rendre l’éducation des femmes dans les STIM plus accessible en soutenant le programme Women for STEM de l’Université Ontario Tech.

A photo of a female scientist.

La SGDN a soutenu ces bourses d’études dès le début du programme en s’engageant à contribuer à les maintenir pour les cinq prochaines années.

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, nous tenons à souligner l’importance de soutenir les femmes qui veulent faire carrière dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STIM) en facilitant leur accès à ces domaines d’étude.

La SGDN a conclu un nouveau partenariat avec l’Université Ontario Tech en 2020 pour soutenir la Bourse de la Société de gestion des déchets nucléaires pour les étudiantes en STIM (Nuclear Waste Management Organization Women for STEM Scholarship) et le Prix de la Société de gestion des déchets nucléaires pour la réussite des étudiants autochtones (Nuclear Waste Management Organization Indigenous Student Success Award). Les bourses pour les étudiantes en STIM font partie d’un programme que l’université a lancé en 2019 dans le but d’accroître la parité entre les sexes dans les carrières en STIM. La SGDN a soutenu ces bourses d’études dès le début du programme en s’engageant à contribuer à les maintenir pour les cinq prochaines années.

« À la SGDN, nous savons que promouvoir la diversité dans les STIM et dans l’industrie nucléaire commence par fournir un meilleur accès aux études dans ces domaines », souligne Lisa Frizzell, vice-présidente des communications à la SGDN. « Nous nous sommes engagés à soutenir l’accès aux STIM pour les femmes, les Autochtones et d’autres groupes historiquement sous-représentés et nous nous réjouissons des idées innovantes que ces groupes continueront à apporter aux domaines des STIM dans les années à venir. »

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram pour en apprendre davantage sur nos boursières au cours des prochaines semaines!

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.