La SGDN nomme un nouveau président et une nouvelle membre de notre Conseil d’administration

The Nuclear Waste Management Organization (NWMO) is pleased to announce the appointment of a new Chair and member to our Board of Directors. The Board of Directors is responsible for oversight of the NWMO and takes a leadership role in the development of the corporation’s strategic direction, as we implement Canada’s plan for the safe, long-term management of used nuclear fuel.  Glenn Jager, formerly Vice-Chair, has been appointed as the new Chair of the Board of Directors. He brings more than 30 years of experience in the nuclear sector to this critical role. Mr. Jager takes over from Wayne Robbins, who served as Chair of the Board from 2016 to 2022, when his term ended.   “I am pleased to serve as the new Chair on the Board of Directors and to support the NWMO as it implements one of Canada’s largest national environmental infrastructure projects,” said Mr. Jager. “It is an important time for the organization as we continue to work with municipal, First Nation and Métis communities to identify a preferred project site and finalize the design of the deep geological repository that will safely manage all Canada’s used nuclear fuel.”   Mr. Jager is the retired President of Nuclear and Chief Nuclear Officer at Ontario Power Generation (OPG). He was accountable for all OPG’s nuclear operations, including generation, waste sites, major projects and new nuclear development.  Mr. Jager was also President and CEO of Canadian Nuclear Partners, a wholly owned subsidiary of OPG providing services to the energy sector in Canada and internationally. He also previously served as Chair and Director on the board of the Canadian Nuclear Association from 2016 to 2018. Mr. Jager holds a Bachelor of Engineering Science in Electrical Engineering from the University of Western Ontario and is a member of Professional Engineers Ontario.   Subo Sinnathamby, Senior Vice-President of Nuclear Refurbishment at OPG, has also been appointed as a new Board member. As a Board member, Ms. Sinnathamby will join the Siting and Project Oversight Committees.  “I look forward to serving on the Board and providing strategic input on this crucial large-scale infrastructure project to the Siting and Project Oversight Committees,” said Ms. Sinnathamby. “I’m honoured to take on this new responsibility and look forward to sharing insights from my years of experience implementing major infrastructure projects as we work together to implement Canada’s plan.”   Ms. Sinnathamby has more than 20 years of leadership experience at OPG. Throughout her tenure with the organization, she has been a champion for clean energy, equity, diversion and inclusion, and Women in STEM. She is currently responsible for refurbishing the three units of the Darlington Nuclear Generating Station and preparing the station for more than 40 additional years of low-cost, safe and reliable power generation.  Ms. Sinnathamby has been a member of Professional Engineers Ontario since 1998 and is a graduate of the University of Guelph with a Bachelor of Science in Environmental Engineering.  “On behalf of the Board of Directors, I would like to thank Wayne Robbins for the years of leadership and service that he has brought to the NWMO. These new appointments will help the organization maintain our strong focus and momentum in implementing Canada’s plan for the safe, long-term management of used nuclear fuel,” said Laurie Swami, President and CEO of the NWMO. “As we stay focused on working with communities to implement Canada’s plan and the regulatory decision-making process that follows, we will never lose sight of the goal that drives us: protecting people and the environment for generations to come.”   The NWMO is federally mandated under the Nuclear Fuel Waste Act. The NWMO’s governance comprises the member organizations, Board of Directors and Advisory Council. This leadership appointment is part of a thorough nomination and approval process by member organizations, which include OPG, New Brunswick Power Corporation and Hydro-Québec.    About the NWMO  The Nuclear Waste Management Organization (NWMO) is a not-for-profit organization tasked with the safe, long-term management of Canada’s used nuclear fuel inside a deep geological repository, in a manner that protects people and the environment for generations to come.  Founded in 2002, the NWMO has been guided for 20 years by a dedicated team of world-class scientists, engineers and Indigenous Knowledge Keepers that are developing innovative and collaborative solutions for nuclear waste management. Canada’s plan will only proceed in an area with informed and willing hosts, where the municipality, First Nation and Métis communities, and others in the area are working together to implement it. The NWMO plans to select a site in 2023, and two areas remain in our site selection process: the Wabigoon Lake Ojibway Nation-Ignace area in northwestern Ontario and the Saugeen Ojibway Nation-South Bruce area in southern Ontario.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est heureuse d’annoncer la nomination d’un nouveau président et d’une nouvelle membre de notre Conseil d’administration. Le Conseil d’administration supervise la SGDN et joue un rôle de premier plan dans l’élaboration de l’orientation stratégique de la société, qui est chargée de la mise en oeuvre du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié.

 

Glenn Jager, préalablement vice-président, a été nommé nouveau président du Conseil d’administration. Il apporte à ce rôle essentiel plus de 30 ans d’expérience dans le secteur nucléaire. M. Jager succède à Wayne Robbins, qui a occupé la présidence du Conseil d’administration de 2016 à 2022, date à laquelle son mandat a pris fin.

 

« Je suis heureux d’assumer le poste de président du Conseil d’administration et de soutenir la SGDN dans la mise en oeuvre de l’un des plus grands projets nationaux d’infrastructure environnementale au Canada, a déclaré M. Jager. C’est un moment important pour l’organisation, alors que nous continuons de travailler avec les collectivités municipales, des Premières Nations et métisses en vue de choisir un site optimal pour le projet et de finaliser la conception du dépôt géologique en profondeur qui permettra de gérer de manière sûre tout le combustible nucléaire irradié canadien. »

 

M. Jager a pris sa retraite en tant que président et directeur général du nucléaire chez Ontario Power Generation (OPG). Il était responsable de toutes les activités nucléaires d’OPG, y compris la production, les sites de déchets, les grands projets et la construction de nouveaux réacteurs.

 

M. Jager a également été président-directeur général de Canadian Nuclear Partners, une filiale à part entière d’OPG qui fournit des services au secteur de l’énergie au Canada et à l’étranger. Il a également été administrateur et président du conseil d’administration de l’Association nucléaire canadienne de 2016 à 2018. M. Jager est titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’ingénieur en génie électrique de l’Université de Western Ontario et est membre de l’ordre des ingénieurs de l’Ontario.

 

Subo Sinnathamby, vice-présidente principale de la réfection nucléaire chez OPG, a été élue nouvelle membre du Conseil d’administration. En tant que membre du conseil, Mme Sinnathamby fera partie des comités de la sélection d’un site et de la surveillance du projet.

 

« J’ai hâte de participer aux travaux du Conseil d’administration et d’apporter une contribution stratégique à ce projet crucial d’infrastructure de grande envergure, notamment à titre de membre du comité de la sélection d’un site et du comité de la surveillance du projet, a déclaré Mme Sinnathamby. Je suis honorée d’assumer cette nouvelle responsabilité et j’ai hâte d’apporter l’éclairage que j’ai acquis au fil de mes années d’expérience dans la mise en oeuvre de grands projets d’infrastructure, alors que nous travaillerons ensemble à la mise en oeuvre du plan canadien. »

 

Mme Sinnathamby a accumulé plus de 20 ans d’expérience de direction à OPG. Tout au long de sa carrière au sein de l’organisation, elle a défendu avec ardeur l’énergie propre, l’équité, la diversité et l’inclusion, ainsi que la place des femmes dans les STIM. Elle est actuellement chargée de la réfection de trois tranches de la centrale nucléaire de Darlington et de la préparation de la centrale pour plus de 40 années supplémentaires de production d’énergie à faible coût, sûre et fiable.

 

Mme Sinnathamby est membre de l’ordre des ingénieurs de l’Ontario depuis 1998 et est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en génie environnemental de l’Université de Guelph.

 

« Au nom du Conseil d’administration, je tiens à remercier Wayne Robbins pour les années de leadership et de service qu’il a fournies à la SGDN. Ces nouvelles nominations aideront l’organisation à garder le cap et à continuer de progresser avec assurance dans la mise en oeuvre du plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié, a déclaré Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN. Alors que nous continuerons de miser sur le travail avec les collectivités pour mettre en oeuvre le plan canadien et le processus de décision réglementaire qui s’ensuivra, nous ne perdrons jamais de vue l’objectif qui nous anime : protéger les gens et l’environnement pour les générations à venir. »

 

Le mandat de la SGDN nous a été confié par le gouvernement fédéral en vertu de la Loi sur les déchets de combustible nucléaire. La gouvernance de la SGDN est assurée par les organisations membres, le Conseil d’administration et le Conseil consultatif. Cette nomination au sein du Conseil d’administration a été faite conformément à un processus exhaustif de nominations et d’approbations assuré par les organisations membres, qui comprennent OPG, la Société d’énergie du Nouveau-Brunswick et Hydro-Québec.

 

À propos de la SGDN

 

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

 

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des gardiens du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.