Résultats de la recherche
1 à de 10 du 36 Q-R Voir les Q-R en vedette

Quelles incidences le dépôt géologique en profondeur aura-t-il sur l’environnement?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Le dépôt géologique en profondeur fera l’objet d’un processus d’examen réglementaire rigoureux pour s’assurer qu’il n’aura pas d’incidences néfastes importantes sur les humains ou sur l’environnement. Il doit être mis en oeuvre d’une manière à protéger la population et l’environnement, maintenant et dans l’avenir.

Le dépôt devra faire l’objet d’une évaluation environnementale exhaustive, conformément à la Loi canadienne sur l’évaluation environnementale (LCEE), pour en évaluer les incidences environnementales possibles, pour établir les mesures d’atténuation requises et pour définir quelles exigences de surveillance devront s’appliquer une fois la mise en oeuvre entreprise.

La Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) examinera et évaluera le projet et, éventuellement, délivrera les permis autorisant la mise en oeuvre des différentes phases du cycle de vie du projet.

Nous nous sommes engagés à respecter ou à surpasser tous les règlements en vigueur au regard de l’élaboration et de la mise en oeuvre de tous les aspects du projet afin de garantir la sécurité des humains et de l’environnement.

EnvironnementSûreté et sécuritéEncadrement réglementaire de la Gestion adaptative progressive

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité

Les incidences potentielles des changements climatiques sur le dépôt ont-elles été considérées?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Oui. Les incidences potentielles sont prises en compte dans le processus de sélection d’un site et la conception des installations pour remédier aux risques associés aux changements climatiques tels que le réchauffement de la planète, à court terme, et les ères glaciaires, dans un avenir plus éloigné.

Un certain nombre de facteurs sont considérés :

  • La sélection du site et les installations : les événements météorologiques extrêmes potentiels associés au réchauffement climatique, tels que les tempêtes et les vents violents, les inondations et l’érosion, seront considérés dans le choix du site et la conception des installations.
  • La profondeur du dépôt : le dépôt sera construit à approximativement 500 mètres sous terre, ce qui l’isolera des incidences que le réchauffement climatique aura en surface. Plus précisément, le dépôt sera aménagé à une profondeur où, selon les données géologiques, la roche n’a pas été influencée par les ères glaciaires précédentes. Les effets potentiels, tels que la charge supplémentaire exercée par des glaciers futurs sur les conteneurs de combustible irradié seront limitées au cours des stades de planification. Par exemple, les conteneurs de combustible irradié sont conçus pour pouvoir supporter le poids d’un glacier d’une épaisseur de trois kilomètres.
  • Le transport : les incidences potentielles des changements climatiques seront prises en compte dans la planification du transport du combustible nucléaire irradié. La flexibilité des plans sera mise de l’avant; le calendrier et la nature des opérations de transport pourront être adaptés en fonction des effets potentiels des changements climatiques.

Sélection d'un site : Sûreté et sécuritéLe transportPrise en compte des changements climatiques dans la planification

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité

Qu’arriverait-il si un accident grave se produisait au dépôt?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

La sécurité et la protection du public et de l’environnement sont des éléments clés du processus de sélection d’un site. Le dépôt ne sera construit qu’à un endroit où le public et l’environnement pourront être protégés; un programme sera aussi mis en place pour parer aux urgences.

Entre autres choses, nous devrons démontrer que notre programme de gestion des urgences satisfait aux exigences réglementaires avant que nous puissions obtenir un permis pour la mise en oeuvre du projet. Par exemple, une équipe de sauvetage minier sera affectée au site, secondée par les équipes des mines les plus proches de la région. De plus, le plan d’intervention d’urgence de l’installation sera coordonné avec les plans d’intervention en cas d’urgence nucléaire provinciaux et fédéral afin que les interventions sur le site et hors site soient adéquatement administrées, contrôlées et coordonnées.

Sûreté et sécurité : protéger la population et l’environnementEncadrement réglementaireExigences relatives au site

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité

Quels plans de sécurité seront mis en oeuvre sur le site du dépôt?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Les mesures de sécurité appliquées sur le site du dépôt comprendront des éléments de protection physique, tels que des clôtures et des systèmes de surveillance. Les installations où le combustible nucléaire irradié sera manipulé seront aussi dotées de barrières physiques servant à renforcer la sécurité.

Nous devons de plus présenter des plans de sécurité à la Commission canadienne de sûreté nucléaire avant d’obtenir les permis nécessaires à l’exploitation du dépôt et au transport du combustible nucléaire irradié jusqu’à l’installation. Ces plans de sécurité doivent être conformes au Règlement sur la sécurité nucléaire, qui vise à faire en sorte que le combustible irradié bénéficie d’une protection physique adéquate contre toutes les menaces crédibles. La planification sera établie en détail une fois que le site du dépôt aura été choisi. Les risques et les menaces seront continuellement réévalués pour s’assurer que les mesures de sécurité sont à jour et adaptées aux circonstances.

Encadrement réglementaire

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité, Installations du projet

Le dépôt pourrait-il devenir une cible pour les terroristes?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Nous ne pouvons spéculer quant aux cibles futures des terroristes, mais des plans de sécurité rigoureux seront en place pour protéger le dépôt et le combustible nucléaire irradié.

Nous serons tenus d’assurer une protection physique adéquate du combustible nucléaire irradié contre les menaces crédibles. Avant de pouvoir obtenir les permis d’exploitation du dépôt et de transport du combustible nucléaire irradié, nous devrons soumettre un plan de sécurité à l’examen de la Commission canadienne de sûreté nucléaire. Ce plan de sécurité devra satisfaire aux exigences du Règlement sur la sécurité nucléaire. Nous devrons continuellement réévaluer et réviser le plan pour garantir que les mesures de sécurité correspondent aux circonstances envisageables.

Les pastilles de combustible nucléaire irradié ne se présentent pas sous forme liquide ou gazeuse, mais sous forme solide. Elles ne sont pas inflammables, explosives ou fissiles. Les pastilles de combustible sont constituées d’une poudre de dioxyde d’uranium cuite dans un four pour produire une céramique dure et très dense. Les pastilles ne se dissolvent pas facilement dans l’eau et peuvent résister à des températures élevées. Une fois placé dans le dépôt et scellé, le combustible irradié sera de plus protégé par 500 mètres de roche solide et par d'autres barrières.

Système à barrières multiples

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité

Les rayonnements peuvent-ils s’échapper du dépôt souterrain?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié prévoit que le combustible irradié sera confiné et isolé dans un dépôt géologique en profondeur. Un système à multiples barrières ouvragées et naturelles garantira la sécurité à long terme du public et des travailleurs :

  • la pastille de combustible nucléaire
  • l’élément de combustible et la grappe de combustible
  • le conteneur de combustible nucléaire irradié
  • l’argile de bentonite
  • la géosphère – la roche hôte du depot
Chacune de ces barrières procure un niveau de protection supplémentaire; si l’efficacité d’une barrière se dégrade ou est compromise, les autres barrières continueront de confiner et d’isoler le combustible nucléaire irradié.

L’examen réglementaire du dépôt nécessitera la réalisation de plusieurs évaluations de la sûreté qui porteront sur un large éventail de scénarios pour garantir la sécurité de la population et de l’environnement. Des « scénarios de perturbation » sont simulés pour vérifier un éventail de circonstances hypothétiques telles que les incidences de la défaillance d’un conteneur dans 10 000 ans ou 60 000 ans ou la défaillance des éléments de scellement des puits du dépôt.

Le dossier de sûreté du projet devra démontrer de manière convaincante qu’il peut être mis en oeuvre de manière sûre et qu’il pourra satisfaire aux exigences des autorités de réglementation ou les surpasser.

Système à barrières multiplesSûreté et sécurité : protéger la population et l’environnementDémonstration de la sûreté

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité, Installations du projet

Comment empêcher qu’une société future creuse et pénètre accidentellement dans le dépôt?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Une fois le dépôt déclassé et fermé, des mesures de contrôle institutionnelles seront mises en place pendant une période prolongée pour empêcher qu’une société future utilise le territoire de manière inappropriée. Des mesures de contrôle institutionnelles sont couramment utilisées de par le monde pour veiller à ce que le public et l’environnement soient protégés après le déclassement d’installations associées à l’utilisation, à l’entreposage ou à l’évacuation de matières dangereuses.

Pour le dépôt, ces mesures de contrôle pourraient comprendre des mesures actives, comme le suivi et la surveillance, ainsi que des mesures passives qui ne nécessitent aucune activité sur le site. Les mesures passives pourraient comprendre des restrictions d’utilisation locale du territoire, l’installation d’éléments de signalisation en superficie ou sous terre et la préservation des connaissances et de la mémoire par le biais de documents et d’archives publics.

Nous participons à la collaboration internationale de l’Agence pour l’énergie nucléaire au programme de Préservation des documents, des connaissances et de la mémoire à travers les générations (Preservation of Records, Knowledge and Memory across Generations), qui explore diverses avenues, comme les éléments de signalisation, les archives et les documents clés, qui permettraient de transmettre aux générations suivantes les informations, les responsabilités et autres facteurs de continuité.

Encadrement réglementaire

En savoir plus sur GAP, L'environnement, la sureté et la sécurité

Les emplois associés au dépôt seront-ils dangereux?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Non. Nous nous sommes engagés à respecter ou surpasser toutes les normes et les exigences réglementaires visant la protection de la santé et de la sécurité des travailleurs, du public et de l’environnement. La sûreté est notre plus haute priorité.

Le dépôt géologique en profondeur doit être autorisé par l’autorité canadienne de réglementation nucléaire, la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN). Le processus d’autorisation est très détaillé et couvre 14 aspects différents de la sûreté et de la sécurité, dont la radioprotection, la préparation aux urgences, la protection environnementale et l’aptitude fonctionnelle de l’équipement.

La CCSN évalue les demandes de permis pour s’assurer que :

  • les mesures de sûreté et de sécurité sont valables sur les plans technique et scientifique;
  • toutes les exigences sont respectées;
  • les systèmes de sûreté et de sécurité appropriés sont en place pour protéger les travailleurs, le public et l’environnement.

Nous devrons démontrer que toutes les exigencies réglementaires de sûreté et de sécurité seront respectées à chaque phase du projet avant de pouvoir le mettre en oeuvre.

Outre les règlements d’application de la Loi sur la sûreté et la réglementation nucléaires et autres règlements en matière d’énergie nucléaire, nous devrons nous conformer à certains règlements provinciaux, dont la Loi sur la santé et la sécurité au travail, qui vise à promouvoir chez les travailleurs une culture rigoureuse de la sécurité.

Domaines de sûreté et de réglementation que la CCSN évalueEncadrement réglementaire

En savoir plus sur L'environnement, la sureté et la sécurité, Installations du projet

Pourquoi ne pas stocker le combustible irradié dans une mine désaffectée?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

Tout site choisi pour établir un dépôt géologique en profondeur devra être apte à confiner et à isoler de manière sûre le combustible nucléaire irradié pendant des centaines de milliers d’années.

Pour empêcher les générations futures de s’introduire dans le dépôt ou de le perturber, le dépôt ne sera pas situé dans un secteur possédant des ressources naturelles telles que des minéraux, du pétrole ou du gaz. Une mine désaffectée ne satisferait pas à ces exigences, puisqu’elle pourrait toujours contenir des traces de ressources naturelles dont l’exploitation pourrait un jour devenir rentable.

La présence de ressources naturelles pourrait de plus témoigner de certaines particularités rocheuses, telles que des fractures, qui ne sont pas propices au confinement et à l’isolement à long terme sûrs du combustible nucléaire irradié.

Processus de sélection d’un siteExigences relatives au site

En savoir plus sur Installations du projet, L'environnement, la sureté et la sécurité, Sélection d'un site

Si la SGDN cessait un jour d’exister, qui s’occuperait du combustible nucléaire irradié?

Réponse

Dernière mise à jour 10/18/2016

La sûreté du dépôt ne dépendra pas des institutions ni de l’intervention humaine une fois que le dépôt aura été fermé. Dans l’éventualité où la SGDN cesserait d’exister, les déchets demeureraient confinés en toute sûreté par le système à barrières multiples du dépôt, un système de gestion passive.

Le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié prévoit la construction d’un dépôt géologique en profondeur et d’installations connexes. Tout site choisi pour construire le dépôt doit être en mesure de confiner et d'isoler le combustible irradié pour des centaines de milliers d’années, essentiellement indéfiniment. Ensemble, les barrières ouvragées et les barrières géologiques naturelles garantiront la sécurité de l’environnement et du public.

Système à barrières multiples

En savoir plus sur Combustible nucléaire irradié, L'environnement, la sureté et la sécurité

1 à de 10 du 36 Q-R


Cherchez-vous autre chose?

Poser une question