L'environnement et la sûreté

La SGDN déclare publiquement son engagement en matière de durabilité

Terres humides de l’Ontario, photographiées en juillet 2023.

December 20, 2023

Toronto, Ont.

By la SGDN

Terres humides de l’Ontario, photographiées en juillet 2023.

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a publié cette semaine un nouvel Énoncé sur la durabilité. L’énoncé reconnaît que les mesures que nous prenons pour mettre en oeuvre notre mandat auront un impact sur notre avenir. Il souligne également l’engagement pris par notre organisation en faveur du développement durable, qui a toujours fait partie intégrante de notre identité. Nous reconnaissons que la durabilité exige une compréhension globale et interconnectée du respect et de la protection que nous devons à l’air, à la terre et à l’eau, ainsi que de la relation que nous avons avec ces éléments.

La publication de cet Énoncé sur la durabilité représente une étape majeure dans la démarche de la SGDN visant à prendre des mesures tangibles, mesurables et déclarables pour promouvoir un avenir durable. Dans le cadre du panier de stratégies envisagées pour lutter contre les changements climatiques — et pour répondre aux besoins énergétiques croissants du Canada — le gouvernement canadien s’intéresse de plus en plus aux nouvelles technologies nucléaires.

« Avec ces mots, nous jetons les bases d’un programme de développement durable ancré à la fois dans le savoir autochtone et dans la science occidentale — un programme qui ouvrira la voie à la mise en place d’objectifs de durabilité qui seront mesurés, déclarés de manière transparente et adaptés au fur et à mesure de l’avancement de nos travaux », a souligné Bob Watts, vice-président des relations avec les Autochtones et des programmes stratégiques à la SGDN.

Au cours des quatre prochaines années, nous élaborerons et mettrons en oeuvre un programme exhaustif de développement durable, encouragerons l’innovation et veillerons à ce que les mesures recommandées représentent toutes nos valeurs, y compris notre engagement envers la réconciliation. Nous établirons des objectifs, des seuils et des indicateurs de durabilité précis ainsi que des structures de déclaration des résultats, et nous mettrons continuellement à jour notre programme pour qu’il reflète les engagements pris au cours du processus d’évaluation des impacts.

« La durabilité a toujours été et restera notre étoile polaire. Comme nous nous dirigeons vers la construction et, à terme, l’exploitation des installations nécessaires à la réalisation de notre mandat, il est bon que nous caractérisions pleinement les impacts directs et indirects du projet et de la chaîne d’approvisionnement, ainsi que les interdépendances liées à ces activités », a déclaré Bob Watts, en réfléchissant à ce qui nous attend.

La SGDN travaille à la mise en oeuvre d’un plan qui s’étendra sur plusieurs générations. Compte tenu de la durée de notre programme de travaux, nous nous attendons à ce que l’environnement sociopolitique global évolue, ce qui entraînera des changements dans les priorités et les objectifs sociaux du pays. Pendant que nous nous emploierons à cultiver les relations et à répondre aux plus hautes priorités des peuples autochtones et des Canadiens, notre Énoncé sur la durabilité continuera sous-tendre tout ce que nous faisons.
À propos de la SGDN

Fondée en 2002, la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre des déchets radioactifs de moyenne et de haute activité canadiens, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

La SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires.
la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).