Au sujet de la SGDN

Déclaration de la SGDN sur un article paru dans le magazine Maclean's

The NWMO

November 17, 2017

Toronto, Ont.

By la SGDN

Partager
The NWMO
Le 25 octobre 2017, le magazine Maclean’s a publié un article d’opinion, Dismantling the Indian Act and modernizing treaties is possible – and necessary, rédigé par M. Ross Holden, qui est identifié comme un employé de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN). 

Les opinions et les arguments appartiennent exclusivement à l’auteur de l’article et ne reflètent pas les opinions, les croyances ou les politiques de la SGDN.

À la SGDN, nous sommes responsables de la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien et de veiller à ce que cette gestion protège le public et l’environnement. Nous travaillons actuellement à identifier un site unique de prédilection, dans un secteur associé à des hôtes informés et consentants, en vue de l’établissement d’un dépôt géologique en profondeur de combustible nucléaire irradié. 

Pour atteindre ce but, nous savons que nous devons entretenir des relations de travail constructives avec les collectivités des Premières nations et des Métis, fondées sur un respect et une confiance mutuels. Il est par conséquent essentiel de respecter les droits des peuples autochtones et d’incorporer le savoir autochtone à tous les aspects de nos activités.

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.
la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).