La Société de gestion des déchets nucléaires signe un accord de coopération avec son homologue japonaise

Les présidents de la SGDN et NUMO signent les ententes

La Société de gestion des déchets nucléaires du Canada (SGDN) a conclu une entente de coopération et d’échange des connaissances avec son homologue japonaise, la Société de gestion des déchets nucléaires du Japon (NUMO). Laurie Swami, PDG de la SGDN, a signé cet accord avec Shunsuke Kondo, président de NUMO, le jeudi 22 juin, au siège social de la SGDN à Toronto.

« Cette entente, qui est la septième du genre entre la SGDN et une société de gestion des déchets étrangère, illustre à quel point la recherche et l’innovation canadienne est en demande partout dans le monde, déclare Mme Swami. Depuis la fondation de la SGDN il y a 15 ans, nous avons eu la joie de travailler aussi bien avec des spécialistes qu’avec le grand public, aussi bien au Canada qu’à l’étranger, dans le but de faire avancer la gestion sûre à long terme du combustible nucléaire irradié. »

La société japonaise s’intéresse au programme de revêtement de cuivre de son homologue canadienne en tant qu’option prometteuse pour son propre programme de développement de conteneurs. Dans le cadre de son système à barrières multiples, la SGDN a conçu des techniques de pointe, où un revêtement de cuivre empêcherait la corrosion des conteneurs de combustible irradié dans les dépôts géologiques en profondeur.

En plus de conclure l’entente de coopération, M. Kondo et un certain nombre de ses collègues ont visité les installations d’essai de la SGDN à Oakville, où des scientifiques et des ingénieurs canadiens soumettent à des essais rigoureux les éléments qui composent le système à barrières multiples.

Le partenariat que la SGDN a signé avec NUMO témoigne de son engagement à coopérer avec d’autres organismes et à échanger avec eux les pratiques dominantes de gestion sûre du combustible nucléaire irradié. Elle a d’ailleurs déjà conclu des accords de coopération avec la France, la Suisse, la Finlande, la Suède, le Royaume-Uni et la Corée du Sud.

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) met en oeuvre le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié. La Société a été créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire. Ontario Power Generation Inc., Énergie nucléaire NB et Hydro-Québec, les membres fondateurs de la SGDN, ainsi qu’Énergie atomique du Canada limitée, financent les activités de la Société. La SGDN est un organisme à but non lucratif et son mandat tire son origine de la Loi sur les déchets de combustible nucléaire.

-30-

Pour plus d’informations :

Lisa Frizzell
Vice-présidente, Relations avec les intervenants
lfrizzell@nwmo.ca
647.259.3012