Au sujet de la SGDN

Le Conseil d’administration de la SGDN nomme une nouvelle présidente et chef de la direction

Ceci est une image de Laurie Swami

September 29, 2016

Toronto

By la SGDN

Ceci est une image de Laurie Swami

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) a nommé Laurie Swami présidente et chef de la direction de la Société, nomination qui prendra effet le 14 novembre 2016.

« La vaste expérience de Mme Swami fait d’elle la candidate idéale pour diriger la SGDN, a déclaré le président du Conseil d’administration, Wayne Robbins. Elle apportera à la SGDN sa compréhension et son appréciation profondes de la rigueur technique et de la responsabilité sociale qui sont associées à la gestion sûre du combustible nucléaire irradié. »

Mme Swami se joint à la SGDN après 30 années de carrière à Ontario Power Generation (OPG), où elle était tout récemment vice-présidente principale des programmes de déclassement et de gestion des déchets nucléaires. Elle avait notamment comme responsabilités de mettre en oeuvre le dépôt géologique en profondeur pour déchets de faible et moyenne activité et de superviser l’exploitation des installations de gestion de déchets nucléaires d’OPG.

Mme Swami dirigera la SGDN dans la mise en oeuvre de la Gestion adaptative progressive, le plan canadien de gestion sûre à long terme du combustible nucléaire irradié. Ce plan prévoit le confinement et l’isolement du combustible irradié dans un dépôt géologique en profondeur. La Société travaille actuellement à la mise en oeuvre d’un processus de sélection d’un site qui vise à identifier un site sûr au sein d’une région ayant un hôte informé et consentant.

« Je suis depuis longtemps impressionnée par l’envergure de l’équipe de la SGDN et je crois fermement au travail qu’elle accomplit, a indiqué Mme Swami. Je suis heureuse d’avoir l’occasion de faire partie du plan canadien et j’ai très hâte de travailler en collaboration avec les nombreuses collectivités municipales, des Premières nations et métisses qui participent au processus de sélection d’un site ainsi qu’avec les divers ordres de gouvernement qui se tiennent au fait des activités de la SGDN. »

Mme Swami succède à Ken Nash, qui a exercé avec brio la fonction de président et chef de la direction. M. Nash avait annoncé plus tôt cette année son départ au terme de 42 années de carrière au service du secteur nucléaire, dont 10 années à la tête de la SGDN. M. Robbins assurera l’intérim jusqu’à ce que Mme Swami entre en fonctions.

« Sous la direction de M. Nash, la SGDN a réalisé des progrès immenses dans la mise en oeuvre de son mandat en suivant une approche qui est largement respectée au Canada et dans le reste du monde, a souligné M. Robbins. Le Conseil d’administration est persuadé que la SGDN saura poursuivre ce qu’elle a entrepris au cours des mois et des années à venir. »

À propos de la SGDN

L’objectif de la SGDN est d’élaborer et de mettre en oeuvre, de concert avec le public canadien, une méthode de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié canadien, qui soit socialement acceptable, techniquement sûre, écologiquement responsable et économiquement viable. La SGDN a été créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire. Ontario Power Generation, la Société d’énergie du Nouveau-Brunswick et Hydro-Québec, les membres fondateurs de la SGDN, ainsi qu’Énergie atomique du Canada limitée, financent les activités de la SGDN. Le mandat national de la SGDN lui a été confié en vertu de la Loi fédérale sur les déchets de combustible nucléaire, laquelle est entrée en vigueur en novembre 2002.

-30-


Pour plus de renseignements 

Lisa Frizzell
Directrice des affaires générales à la SGDN
lfrizzell@nwmo.ca
647.259.3012
www.nwmo.ca

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.
la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).