Des élèves de Hornepayne et de Manitouwadge célèbrent la robotique

L’image montre quatre filles assises derrière leur création robotisée.

Plus de 130 élèves du primaire et du secondaire de Hornepayne et de Manitouwadge se sont récemment réunis à la Manitouwadge High School pour célébrer ensemble dans le cadre de la Foire d’apprentissage en robotique (Robotics Learning Fair).

 

« Nous pensions que ce serait une excellente occasion pour nos deux petites collectivités de nous associer et d’échanger des idées », souligne l’organisatrice Jody Kuczynski, directrice adjointe de la Manitouwadge Public School.

 

Les élèves ont passé la journée autour de différents centres de programmation, avant de se montrer les uns les autres ce qu’ils étaient capables de créer avec leurs ensembles de robotique fournis par le biais d’une initiative du comité de liaison communautaire soutenue par la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN).

 

« Grâce à son appui financier, la SGDN nous a aidés à progresser et à développer notre programme d’enseignement sur la robotique et les domaines des STIM (sciences, technologie, ingénierie et mathématiques) », indique Mme Kuczynski.

 

Chaque école avait reçu divers programmes de robotique destinés à soutenir l’apprentissage continu des domaines des STIM. Une partie de l’initiative comprenait un programme parascolaire volontaire offert aux élèves intéressés par l’exploration du monde en expansion constante de la programmation et de la robotique. Le soutien de la SGDN concorde avec les efforts continus déployés par les écoles pour offrir des occasions d’apprentissage en robotique et en programmation.

 

« Nous tenons à remercier les comités de liaison communautaires locaux de Hornepayne et de Manitouwadge d’avoir rendu cette journée possible grâce à la contribution qu’ils ont apportée au programme des Premiers investissements en éducation et en formation des compétences », confie Norman Sandberg, responsable des relations à la SGDN.

 

« Félicitations à tout le monde des deux collectivités. L’événement fut un immense succès et nous sommes ravis d’en avoir fait partie. »

 

Les élèves ont travaillé avec des ensembles Vex, Lego et Cubelets. Lorsque le matériel est arrivé dans les écoles plus tôt cette année, les membres des clubs de programmation ont eu la responsabilité de faire l’inventaire des pièces et de les organiser, puis d’apprendre à construire et à programmer leurs créations robotisées.

 

« Ce fut une formidable occasion pour les élèves de Hornepayne d’exercer leur leadership en se regroupant avec leurs voisins », se réjouit Jeremy Schryer, enseignant du primaire et du secondaire à Hornepayne.

 

« Cette collaboration et cet environnement pédagogique ont donné lieu à un remarquable partenariat entre nos deux collectivités. »

 

La dirigeante du club de programmation de Manitouwadge, Rachelle Horner, a soutenu les élèves en leur offrant diverses occasions de progresser dans leur apprentissage et en les encourageant à persévérer lorsqu’ils se sont butés à des difficultés et à des moments de frustration.

 

« Ce fut extraordinaire d’assister à l’évolution des jeunes dans leur apprentissage de la programmation et de la robotique ainsi que de les voir acquérir des compétences favorisant l’autonomie d’apprentissage, dont la persévérance, la collaboration et la résolution de problèmes. Et tous ces acquis contribuent à leur progression dans leurs matières scolaires », indique Mme Horner.

 

Les écoles participantes de Hornepayne étaient la Hornepayne Public School, la Holy Name of Jesus Catholic School, l’École Saint Nom de Jésus et la Hornepayne High School.

 

De Manitouwadge, l’École publique Franco-Manitou, la Manitouwadge Public School, la Our Lady of Lourdes Catholic School et la Manitouwadge High School ont toutes pris part au projet.