Les préparatifs pour les forages géotechniques à South Bruce sont en cours

Field

La SGDN prévoit commencer à forer le premier de deux trous de sonde à South Bruce au printemps de 2021.

La SGDN prévoit forer deux trous de sonde dans la région de South Bruce avant de choisir un site. Le forage, le carottage et l’analyse de trous de sonde constituent une partie importante des travaux d’évaluation technique menés par la SGDN pour mieux comprendre la géosphère souterraine (roche et eau) d’un site envisagé pour l’établissement d’un dépôt géologique en profondeur où pourrait être stocké le combustible nucléaire irradié canadien. Ces travaux nous aideront à déterminer si le site peut être un endroit sûr pour le dépôt.


Nous planifions actuellement de commencer à forer le premier trou de sonde au printemps de 2021. L’emplacement du premier forage sera le lot 23 de la concession 8, et le second sera le lot 28/29 de la concession 8. La construction de la première plateforme de forage est déjà en cours.

« Ce calendrier de forage nous laisse le temps de poursuivre notre concertation avec les collectivités municipales et autochtones sur les activités de terrain et d’entreprendre les préparatifs en vue des travaux de forage », a indiqué Geoff Crann, responsable des services de site à la SGDN.

Les activités préalables aux forages entrepris ou achevés incluent : un parcours de diligence raisonnable du terrain, un recensement des caractéristiques de surface du site, une étude archéologique, une vérification culturelle et un relevé des puits d’eau potable privés avant les forages.

« Non seulement nos études techniques, telles que l’analyse des carottes rocheuses forées, suivent les meilleures pratiques internationales sur le plan scientifique, mais nos travaux sont conçus avant tout pour avoir le moins d’impact possible sur les gens et l’environnement », a souligné Sarah Hirschorn, directrice géoscientifique à la SGDN.

En plus des travaux de forage, la SGDN prévoit mener d’autres activités sur le terrain en 2021 pour caractériser plus avant la géologie du site potentiel. Celles-ci incluent des activités telles que l’installation de stations de surveillance microsismique dans l’ensemble de la région (pour surveiller l’activité sismique comme les tremblements de terre de faible amplitude), l’installation de puits de surveillance des eaux souterraines pour étudier plus en détail l’eau de la région et la réalisation d’études géophysiques.

En plus de ses travaux techniques, la SGDN poursuit ses activités de concertation dans la région par le biais de journées portes ouvertes virtuelles et en personne (mais suivant les règles de distanciation physique), de webinaires et du Centre En savoir plus pour offrir aux gens de nombreuses occasions d’en apprendre davantage sur le projet et sur les prochains travaux de la SGDN.

Nous continuons également d’assurer un suivi des directives émises par le gouvernement et les autorités de santé publique afin d’orienter notre planification et nos activités, et d’ajuster nos plans au besoin pour protéger la santé et le bien-être de nos collègues et des collectivités.

South Bruce est l’une des deux régions qui participent actuellement au processus de sélection d'un site pour un dépôt géologique en profondeur où sera stocké le combustible nucléaire irradié canadien. L’autre est la région à l’ouest du canton d’Ignace, dans le Nord-Ouest de l’Ontario.