Réconciliation

La Fondation autochtone de l’espoir et la SGDN s’unissent pour bâtir un avenir meilleur

Une personne offre une couverture à une aînée Autochtone.

La SGDN a fait un don de 5000 $ à la FAE pour soutenir la production de matériel et d’expositions pédagogiques destinés à rendre compte du riche vécu des personnes qui ont fréquenté les pensionnats et externats autochtones ainsi que des répercussions qu’ont eues et que continuent d’avoir ces écoles et la Rafle des années 1960 sur sept générations d’individus et de communautés autochtones.

February 23, 2023

Ottawa, Ont.

By la SGDN

Partager
Une personne offre une couverture à une aînée Autochtone.

La SGDN a fait un don de 5000 $ à la FAE pour soutenir la production de matériel et d’expositions pédagogiques destinés à rendre compte du riche vécu des personnes qui ont fréquenté les pensionnats et externats autochtones ainsi que des répercussions qu’ont eues et que continuent d’avoir ces écoles et la Rafle des années 1960 sur sept générations d’individus et de communautés autochtones.

La Fondation autochtone de l’espoir (FAE) et la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) ont récemment annoncé leur intention de s’associer pour soutenir le dialogue poursuivi sur la vérité et la réconciliation, un processus fondé sur l’apprentissage. 

La SGDN a fait un don de 5000 $ à la FAE pour soutenir la production de matériel et d’expositions pédagogiques destinés à rendre compte du riche vécu des personnes qui ont fréquenté les pensionnats et externats autochtones ainsi que des répercussions qu’ont eues et que continuent d’avoir ces écoles et la Rafle des années 1960 sur sept générations d’individus et de communautés autochtones.

Ce don s’inscrit dans le cadre de l’engagement pris par la SGDN à poursuivre sa démarche de réconciliation et constitue l’un des moyens utilisés par l’organisation pour promouvoir la réconciliation. La SGDN sait qu’il est essentiel de travailler avec les peuples autochtones, d’apprendre du savoir autochtone et d’appliquer les leçons apprises à ses travaux si elle veut réussir à mettre en oeuvre le plan de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié.

« Nous avons été heureux d’offrir ce don en reconnaissance de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation et de la Journée du chandail orange, souligne Bob Watts, vice-président des relations avec les peuples autochtones et des programmes stratégiques à la SGDN. La SGDN est résolue à promouvoir la réconciliation et à contribuer à corriger les torts commis dans le passé au Canada. Soutenir des organisations comme la Fondation autochtone de l’espoir est l’une des façons par lesquelles nous réalisons cet engagement et aidons à bâtir ensemble un avenir meilleur en relevant les défis d’aujourd’hui. » 

« Nous sommes des plus reconnaissants de la gentillesse et de la générosité qu’a manifesté la SGDN à notre égard. Il est très important pour nous que des alliés s’engagent à favoriser la réconciliation et à mettre en lumière le passé sombre du Canada et les problèmes vécus par les peuples autochtones. Nous ne pourrions pas continuer à éduquer et à sensibiliser le public sans cette aide. Lorsque nous nous appuyons sur les uns les autres, nous nous rapprochons de la réconciliation et la guérison et d’un avenir meilleur pour le pays tout entier », indique Teresa Edwards, directrice générale et conseillère juridique à l’interne à la FAE.

La FAE est un organisme de bienfaisance national, dirigé par des peuples autochtones, qui oeuvre pour près de 23 ans au Canada en faveur de la guérison et de la réconciliation. Elle a pour objectif d’éduquer et de sensibiliser le public à ce qu’ont vécu les personnes qui ont fréquenté les pensionnats et les externats autochtones, mais aussi leurs familles et leurs communautés, ainsi qu’aux conséquences subies par cette génération et les sept générations suivantes de peuples autochtones (Premières Nations, Inuits et Métis). En discutant des préjugés et en luttant contre ceux-ci, la FAE donne aux Canadiens les outils dont ils ont besoin pour lutter contre la discrimination et pour être en mesure de bâtir des relations respectueuses, ce qui contribuera à renforcer l’équité entre tous et la dignité des peuples autochtones au Canada.

La FAE a créé près de 30 expositions éducatives destinées à sensibiliser les gens à l’histoire autochtone. Ces expositions peuvent être empruntées gratuitement et sont en voie d’être offertes en ligne. La FAE propose également des programmes pédagogiques qui s’adressent aux élèves de la maternelle à la 12e année et aux adultes. Elle a aussi produit des guides d’activités, des ateliers, des formations et des ballados. Tous ces outils ont pour but de renseigner les Canadiens sur l’histoire des peuples autochtones et sur notre histoire commune relative aux pensionnats et aux externats, à la Rafle des années 1960 et plus encore. La FAE s’efforce de favoriser l’empathie et la compréhension afin d’éliminer le racisme à l’égard des peuples autochtones.

À propos de la SGDN


La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.                                                        

Personnes-ressources pour les médias:

Teresa Edwards, B.A., LL. B./J.D., directrice générale et conseillère juridique à l’interne, FAE
Courriel: tedwards@legacyofhope.ca Tél.: 613-237-4806 poste 303

Russell Baker, gestionnaire des relations avec le public et les médias, Société de gestion des déchets nucléaires
Courriel: rbaker@nwmo.ca

la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).