Nouvelles de la SGDN

La SGDN lutte contre le COVID-19

sites potentiels

Les travaux d’évaluation technique des sites potentiels, comme les forages de trous de sonde, ont également été interrompus et reprendront à une date ultérieure. Les travaux techniques qui peuvent être faits à distance se poursuivent

March 15, 2020

Toronto

sites potentiels

Les travaux d’évaluation technique des sites potentiels, comme les forages de trous de sonde, ont également été interrompus et reprendront à une date ultérieure. Les travaux techniques qui peuvent être faits à distance se poursuivent

La SGDN a comme priorité la protection des gens et de l’environnement, ce qui comprend le public, ses employés et ceux avec qui elle interagit. Comme d’autres organisations au Canada et partout dans le monde, nous prenons des mesures pour aider à aplanir la courbe de progression de la pandémie du virus COVID-19 et pour contribuer à la santé et au bien-être de nos collègues et des collectivités où nous travaillons. 

Depuis le 16 mars, les employés de la SGDN travaillent à distance et tous ses bureaux sont temporairement fermés depuis le vendredi 20 mars 2020. 

Les formations, conférences, événements et déplacements ont été annulés ou reportés pour protéger nos employés et les gens avec qui nous travaillons. Cela comprend les réunions en personne, mais nous utilisons les technologies de téléconférence et de vidéoconférence pour poursuivre notre travail. 

Les travaux d’évaluation technique des sites potentiels, comme les forages de trous de sonde, ont également été interrompus et reprendront à une date ultérieure. Les travaux techniques qui peuvent être faits à distance se poursuivent. 

Nous demandons aux employés de la SGDN et à ceux qui avec qui elle interagit de suivre les directives gouvernementales relatives aux déplacements et de santé publique. 

Nous avons tous un rôle à jouer pour combattre la transmission du COVID-19. Nous publierons d’autres communiqués sur notre site Web au fur à mesure de l’évolution de la situation. 

À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.