Au sujet de la SGDN

La SGDN tisse des liens avec de futurs leaders scientifiques inscrits au programme Shad

SHAD_Ragavan

Ragavan Paranchothy, qui a donné une présentation au nom de la SGDN, et sa fille Nayana Thayan, sur le campus Shad de l'Université Laurentienne.

August 17, 2023

Toronto, Ont.

By la SGDN

SHAD_Ragavan

Ragavan Paranchothy, qui a donné une présentation au nom de la SGDN, et sa fille Nayana Thayan, sur le campus Shad de l'Université Laurentienne.


Au cours de l’été, plus de 450 jeunes du secondaire de tout le pays ont eu l’occasion de rencontrer des employés de la SGDN et d’apprendre comment ces cerveaux de calibre mondial s’y prennent pour mettre en oeuvre un projet d’infrastructure environnementale multigénérationnel au nom des Canadiens. Les jeunes ont participé à un programme expérientiel primé de Shad Canada, axé sur les sciences, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques (STIAM). L’objectif du programme est de donner aux jeunes les moyens de devenir de futurs « acteurs du changement ». 

« Prendre part à Shad a été une expérience précieuse pour moi », a indiqué Nayana Thayan, une participante en 2023 au programme d’été de Shad. « Je me suis fait des amis formidables, j’ai fait l’expérience de la vie universitaire et j’ai eu l’occasion de participer à plusieurs activités transformatrices liées aux STIAM. » 

Chaque été, Shad organise des programmes sur 21 campus universitaires, dont un campus en ligne. Dans huit campus, les employés de la SGDN ont donné des présentations et animé des ateliers interactifs pour les étudiants, répondant à leurs questions sur le plan canadien de gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié. 

« Ce fut une expérience inspirante et gratifiante que de m’adresser à un groupe d’élèves brillants qui promettent de rendre le monde meilleur », a souligné Ragavan Paranchothy, l’un des employés de la SGDN qui ont donné des présentations. « Les jeunes avec lesquels nous nous sommes entretenus sont sur le point de devenir les leaders qui porteront le projet canadien dans le futur, et c’est pourquoi il est important de soutenir ces élèves aujourd’hui. » 

Pour M. Paranchothy, participer au programme Shad cette année avait une signification toute personnelle, puisque sa fille était l’une des élèves inscrites au programme. 

« Ce fut une expérience très spéciale de savoir que ma fille comptait parmi les participants et de la voir, avec sa cohorte, participer activement à notre présentation. Ce programme aide à préparer ces jeunes à la réussite, et je suis donc très fier de voir ma fille vivre cette expérience incroyable avec ses nouveaux amis. » 

La SGDN est résolue à soutenir l’éducation des jeunes dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques et travaille en association avec Shad depuis 2010. Shad est l’une des nombreuses organisations soutenues par la SGDN qui renforcent l’apprentissage des sciences chez les jeunes. Pour en savoir plus sur les façons dont la SGDN soutient les jeunes, visitez notre site Web
À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.
la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).