Le plan canadien de gestion à long terme du combustible nucléaire irradié sera mis en oeuvre sur plusieurs décennies. Étant donné les longs échéanciers associés à la mise en œuvre de la Gestion adaptative progressive (GAP), il est important d’engager la participation des jeunes. Nous continuons d’explorer les possibilités qu’offriraient diverses activités et certains programmes de sensibilisation afin d’aider les jeunes à se renseigner sur la mise en œuvre du plan canadien et à y participer.

La photo illustre deux enfants jouant avec des cubes et des cartes.

Des enfants assemblent des robots à la bibliothèque de Hornepayne

Nous appuyions des initiatives comprenant des activités pour les jeunes, allant d’initiatives éducatives et culturelles à des projets axés sur le bien-être de la collectivité ou à des activités sportives. En ce qui tient aux programmes d’éducation scientifique, nous avons collaboré avec Science North, SHAD et Scientists in School pour fournir des activités et des ateliers aux jeunes.

La SGDN fait participer les jeunes depuis plusieurs années à des activités notamment :

  • La participation des jeunes à des activités de recherche et de dialogue
  • La participation des jeunes Autochtones à des initiatives et des forums d’engagement
  • Les présentations à des étudiants de niveau postsecondaire de disciplines pertinentes
  • Des activités visant à mieux comprendre les jeunes des collectivités et des régions hôtes potentielles et à favoriser les possibilités que le projet peut leur offrir
  • Le parrainage d’initiatives qui aident aux jeunes à développer leurs compétences scientifiques

Table ronde des jeunes (2009–2010)

En 2009, la SGDN a convoqué une Table ronde des jeunes afin d’être conseillée sur la meilleure démarche à adopter pour atteindre les jeunes. Elle était composée de 16 membres de 18 à 25 ans.

Les travaux de la Table ronde en 2009 comprenaient trois réunions en personne, ainsi que des discussions en ligne, des appels-conférences et des entrevues avec des groupes de pairs. Le 27 mai 2009, quatre membres de la Table ronde ont assisté à une réunion du Conseil consultatif pour présenter leurs recommandations.

Nous avons examiné les recommandations de la Table ronde des jeunes et avons élaboré une réponse qui tient compte à la fois de nos priorités et des commentaires fournis par les jeunes.

En septembre 2010, nous avons convié de nouveau les membres de la Table ronde des jeunes à une dernière rencontre. Nous avons résumé les mesures que nous avions prises pour donner suite à leurs recommandations. Les jeunes ont commenté les mesures de la SGDN et nous ont fait part de quelques suggestions supplémentaires.