La présidente et une vice-présidente de la SGDN visitent Ignace et la Nation ojibwée de Wabigoon Lake pour poursuivre la conversation sur la sélection d’un site

Laurie Swami à l

Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la SGDN, se joint à Penny Lucas, mairesse d’Ignace, pour un vol vers le château White Otter, un haut lieu emblématique du Nord.

Laurie Swami, présidente et chef de la direction de la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN), a récemment rendu visite au canton d’Ignace et à la Nation ojibwée de Wabigoon Lake dans le cadre de notre engagement à entretenir un dialogue avec les collectivités participant au processus de sélection d’un site pour un dépôt géologique en profondeur pour le combustible nucléaire irradié. Lise Morton, vice-présidente responsable de la sélection d’un site à la SGDN, a également participé à cette visite.

Des chefs d’entreprises et des dirigeants municipaux de la région d’Ignace ont rencontré la SGDN au Centre En savoir plus d’Ignace, et Mme Swami a également pu offrir ses félicitations à Darryl Tucker, qui a récemment accepté le poste de chef des pompiers volontaires.

« Rencontrer les gens d’Ignace et de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake est toujours un plaisir, souligne Mme Swami. Il est important de parler aux gens des régions hôtes potentielles pour cet important projet d’infrastructure environnementale. Il est très important d’entendre les points de vue des personnes qui vivent dans ces régions hôtes potentielles et c’est quelque chose que j’aime beaucoup. Ces conversations contribuent à éclairer notre travail. »

Mme Swami et Mme Morton ont toutes deux visité la Nation ojibwée de Wabigoon Lake, où elles ont discuté de la protection de l’eau, entre autres sujets clés. Mme Swami et Mme Morton se sont également jointes à certains membres du personnel de la SGDN et à la mairesse d’Ignace, Penny Lucas, pour un vol vers le château White Otter, un haut lieu emblématique du Nord.

« Le nord-ouest de l’Ontario est magnifique, et je suis toujours heureuse d’avoir l’occasion de m’y rendre, mentionne Mme Morton. Se retrouver en personne après tant de mois de rencontres virtuelles a été une bouffée d’air frais. Les mois à venir seront très importants. Les collectivités hôtes potentielles nous informeront de la façon dont elles évalueront leur degré de consentement. Il est donc important que nous continuions à avoir des discussions approfondies avec les dirigeants régionaux et avec les gens du Nord. »


À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif qui met en oeuvre le plan canadien de confinement et d’isolement sûrs du combustible nucléaire irradié dans un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Le plan canadien n’avancera que dans une région avec des hôtes informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble pour sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2023 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région d’Ignace et South Bruce, toutes deux en Ontario.