Début des préparatifs à South Bruce en vue du premier forage géotechnique visant à confirmer la sûreté d’un site potentiel

Champ

La SGDN a retenu les services de Tulloch Engineering pour effectuer une évaluation de l'habitat des oiseaux nicheurs au sol près du premier emplacement de forage prévu à South Bruce.

  • [FR] Photo Sub Caption
  • [FR] Photo Credit

Le forage, le carottage et l’analyse de trous de sonde constituent une partie importante des travaux d’évaluation technique menés par la SGDN pour mieux comprendre la géosphère profonde (roche et eau) d’un site envisagé pour l’établissement d’un dépôt géologique en profondeur où pourrait être stocké le combustible nucléaire irradié canadien. Ces travaux aideront à déterminer si le site peut être un endroit sûr pour le dépôt.


La SGDN a choisi un emplacement pour le premier trou de sonde qui doit être foré dans la collectivité de South Bruce et a entrepris les importants travaux techniques et environnementaux requis pour préparer le site. Le forage sera effectué sur un terrain acquis par la SGDN par le biais du processus d’accès aux terres en cours – le lot 23, de la concession 8 au nord-ouest de Teeswater.


« Le site du forage a été choisi en tenant compte de considérations techniques, logistiques et environnementales », indique Geoff Crann, responsable des services de site à la SGDN.


Le travail de préparation du site en vue du forage géotechnique a commencé, notamment le recensement des fournisseurs de services et entrepreneurs locaux ainsi que la réalisation d’un éventail d’études pour confirmer que le site est propice et pour déterminer comment les habitats locaux sont utilisés.


Une première étape importante a été franchie le 6 juillet : un biologiste a réalisé une évaluation sur la façon dont les espèces sensibles locales utilisent les habitats situés autour de l’emplacement prévu du forage.


« Ces travaux nous aident à comprendre si certaines espèces sensibles sont présentes sur le site de forage proposé. Ils nous permettront de mettre en place les mesures d’atténuation appropriées dans le cas où des habitats de grande qualité ou des espèces sensibles étaient observés », souligne Melissa Mayhew, scientifique environnementale principale à la SGDN.


Nous prévoyons qu’une fois que les travaux préliminaires auront confirmé que l’emplacement prévu convient à la réalisation du premier trou de sonde à South Bruce, nous pourrons entreprendre la construction du site de forage au début de l’automne et, plus tard en 2020, les travaux de forage et de carottage.


South Bruce est l’une des deux régions enclavées qui participent actuellement au processus de sélection d'un site pour un dépôt géologique en profondeur où sera stocké le combustible nucléaire irradié canadien. L’autre est la région qui entoure Ignace, dans le Nord-Ouest de l’Ontario.