Le processus de sélection d’un site exige que les collectivités d’une région prennent l’initiative de participer aux différentes étapes du processus. Le processus est collaboratif. Les collectivités intéressées sont encouragées à entreprendre un processus d’étude et de concertation, qui inclut les collectivités des Premières Nations et métisses ainsi que les municipalités de la région environnante. Le projet n’ira de l’avant que dans le cadre d’une collaboration entre les collectivités intéressées, les collectivités des Premières Nations et métisses et les municipalités environnantes à sa mise en oeuvre.

Le processus de sélection d’un site se poursuit depuis 2010. Ce processus a été lancé lorsque 22 municipalités et collectivités autochtones ont exprimé l’intérêt d’en apprendre davantage et d’explorer leur aptitude à accueillir le projet.

La SGDN a graduellement retranché des régions candidates en menant des évaluations techniques de sites et des activités de concertation sociale destinées à évaluer la sûreté et la possibilité d’établir des partenariats solidaires et résilients, des critères utilisés pour évaluer l’aptitude de chaque région.

Aujourd’hui, la SGDN travaille avec deux régions hôtes potentielles, comprenant les collectivités des Premières Nations et métisses de la région, intéressées à en apprendre advantage sur le plan canadien. Le canton d’Ignace, dans le Nord-Ouest de l’Ontario, et la municipalité de South Bruce, dans le Sud de l’Ontario, continueront d’être considérés comme des régions hôtes potentielles pour le projet.

Régions qui ne sont plus à l'étude

Les régions suivantes participaient au processus de sélection d’un site. Elles ne font plus l’objet d’études.
Savoir plus