Région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce

La prochaine phase des travaux à South Bruce sera axée sur la sûreté et la protection de l’environnement

L’échantillonnage de l’eau

L’échantillonnage de l’eau sera l’un des éléments du programme de surveillance environnementale de référence que nous co-créerons avec les membres de la collectivité de South Bruce.

May 25, 2020

South Bruce

By la SGDN

L’échantillonnage de l’eau

L’échantillonnage de l’eau sera l’un des éléments du programme de surveillance environnementale de référence que nous co-créerons avec les membres de la collectivité de South Bruce.

La surveillance environnementale de référence, les forages géotechniques et les conversations visant à établir une vision commune du plan canadien sont des activités clés qui sont menées à South Bruce pendant que la collectivité réfléchit à la possibilité d’accueillir un dépôt géologique en profondeur de combustible nucléaire irradié. Le 26 mai, Ben Belfadhel, vice-président responsable de la sélection d’un site à la Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN), a fourni une mise à jour au conseil municipal de South Bruce concernant la planification des étapes suivantes qui se dérouleront à South Bruce.
 
Plus tard cette année, la SGDN prévoit entreprendre des études sur le terrain sur le site potentiel du dépôt, pour déterminer s’il répond aux exigences rigoureuses de sûreté du projet. Les travaux prévus comprennent le forage de trous de sonde, des études géophysiques et de surveillance environnementale ainsi que d’autres travaux d’investigation, tels que des vérifications liées à la culture autochtone. Pendant que la planification avancera au cours des prochains mois, la SGDN discutera avec la collectivité et lui communiquera des informations sur les activités de terrain planifiées. Toutes les activités seront réalisées en tenant compte des dispositions de santé publique entourant la COVID-19. 
 
« La SGDN devra démontrer que tout site choisi pourra confiner et isoler le combustible nucléaire irradié pendant une très longue période », a souligné M. Ben Belfadhel, vice-président responsable de la sélection d’un site. « Cette approche est conforme aux meilleures pratiques adoptées dans le monde et est l’aboutissement de plus de 30 années de progrès scientifiques et de démonstrations technologiques. »
 
Ce projet sera également assujetti à un processus d’examen réglementaire rigoureux, qui comprendra une évaluation d’impact et un examen préalable à l’autorisation, pour garantir qu’il pourra être mis en œuvre d’une manière qui protégera les gens et l’environnement. 
 
« Le programme de surveillance environnementale de référence sera conçu avec la participation de la collectivité », a ajouté M. Belfadhel. « Nous savons que la protection de l’environnement et de l'eau est une priorité pour les résidents de South Bruce et c’est pourquoi nous co-créerons avec la collectivité le programme de surveillance environnementale. »
 
Les données géologiques et environnementales fournies par les études de terrain, de même que les études de conception technique, les analyses d’évaluation de la sûreté et le savoir autochtone, contribueront ensemble à établir avec confiance que la construction du dépôt géologique en profondeur pourra s’appuyer sur un solide dossier de sûreté. Un dossier de sûreté réunit toutes les informations qui sont nécessaires pour déterminer si l’établissement d’un dépôt sur un certain site permettra de confiner et d’isoler de manière sûre le combustible nucléaire irradié. 
 
Parallèlement aux études techniques, la SGDN travaille avec la collectivité à la planification d’études sur le bien-être, dont le but est de s’assurer que le projet peut être mis en œuvre d’une manière qui répond aux préoccupations, aux objectifs et aux aspirations des membres de la collectivité.
 
À la réunion du 26 mai du conseil, la municipalité de South Bruce a également présenté le rapport sommaire des ateliers de discussion sur le projet qui ont été tenus plus tôt cette année. Ces ateliers visaient à explorer les attentes de la collectivité concernant le projet, dans l’éventualité où il serait mis en œuvre à South Bruce, ainsi qu’à comprendre comment la collectivité envisageait le Centre d’expertise associé au projet. La municipalité de South Bruce a lancé une période de commentaires publics de quatre semaines sur le rapport sommaire préliminaire. Pour de plus amples informations, veuillez visiter le site Web de la municipalité.
 
South Bruce est l’une des deux collectivités hôtes potentielles engagées dans le processus de sélection d'un site pour un dépôt géologique en profondeur et les installations associées, y compris un Centre d’expertise – la SGDN a annoncé en novembre 2019 que des études se poursuivent également dans la région d’Ignace, dans le Nord-Ouest de l’Ontario. La SGDN prévoit choisir un site unique optimal pour le projet, au sein d’une région associée à des hôtes informés et consentants, d’ici 2023.
À propos de la SGDN

La Société de gestion des déchets nucléaires (SGDN) est une organisation à but non lucratif chargée d’assurer la gestion à long terme sûre du combustible nucléaire irradié canadien au sein d’un dépôt géologique en profondeur, d’une manière qui protégera les gens et l’environnement pour les générations à venir.

Fondée en 2002, la SGDN est guidée depuis plus de 20 ans par une équipe dévouée de scientifiques et d’ingénieurs de calibre mondial ainsi que par des détenteurs du savoir autochtone, qui élaborent ensemble des solutions innovantes et collaboratives pour assurer la gestion des déchets nucléaires. Le plan canadien ne sera mis en oeuvre que dans une région où les hôtes sont informés et consentants, où la municipalité, les collectivités des Premières Nations et métisses et les autres de la région travaillent ensemble à sa mise en oeuvre. La SGDN prévoit choisir un site en 2024 et deux régions participent toujours à notre processus de sélection d’un site : la région de la Nation ojibwée de Wabigoon Lake-Ignace dans le nord-ouest de l’Ontario et la région de la Nation ojibwée de Saugeen-South Bruce dans le sud de l’Ontario.
la SGDN

La SGDN est une organisation à but non lucratif créée en 2002 par les producteurs canadiens d’électricité d’origine nucléaire conformément à la Loi sur les déchets de combustible nucléaire (LDCN).